Voici un très bon entretien avec l’auteure du livre “ENTRER DANS LE RÉEL” madame Sandra Vimont.

Dans ce livre, Sandra nous parle de supramental et dans notre entretien elle nous a parlé de la motivation qu’elle a eue pour écrire ce livre. Elle lève aussi un coin du voile qui nous permet de nous faire une idée de ce qui est la base du principe supramental ainsi que la différence entre l’homme et la femme dans leurs constitutions respectives des corps subtils.

Dans cette vidéo, Sandra nous parle de l’importance de développer notre double éthérique en nous expliquant l’importance que cela a pour notre vie après la mort.

Pour voir la vidéo, cliquez sur l’image ci-dessous:

Depuis la nuit des temps, les couples vivent des expériences qui leur permettent de développer leur identité et de comprendre qui ils sont. Toutefois, une tension ou une souffrance les ramène continuellement devant l’évidence qu’ils sont tenus ignorants d’un plan d’ensemble auquel ils n’ont pas accès. Le constat est éloquent: une retenue d’information afflige leur psychisme.

Les événements traversés et les souffrances vécues par chaque personne tracent le fil conducteur vers une réalité plus grande qui tend à vouloir se dévoiler. Afin de soutenir l’individu dans son cheminement vers l’expansion de sa conscience, Sandra met en lumière la construction de la femme et de l’homme, apportant un regard neuf sur les principes universels de la Volonté, de l’Intelligence et de l’Amour en exposant les préceptes de la nouvelle conscience émergente.

L’entrée de l’être dans le réel de sa conscience lui permet de vivre un éveil face à lui-même et face à l’autre. Il ferme alors la boucle entre le yin et le yang, entre la femme et l’homme, entre le microcosme et le macrocosme. Il cesse de subir une retenue d’information sur son psychisme et entre dans une continuité de conscience qui lui permet de vivre un état de complétude permanent.

Voici les titres des chapitres du livre:

Chapitre 1. L’incarnation différente de l’homme et de la femme

Chapitre 2. La construction de l’individu et l’Invisible
•  Les constructions atomiques fondamentales
•  Les corps de l’ego
•  Les plans

Chapitre 3. Le canal mental et la pensée

Chapitre 4. La domination
•  La domination de l’Invisible sur l’individu
•  La domination de l’homme sur la femme

Chapitre 5. Le bagage mémoriel de l’ego
•  Le bagage mémoriel de l’homme
•  Le bagage mémoriel de la femme
•  La génétique humaine

Chapitre 6. Les mécanismes psychologiques de l’ego

Chapitre 7. La colère
•  La colère chez la femme
•  Le féminisme
•  La colère chez l’homme

Chapitre 8. La parole

Chapitre 9. La création du double éthérique
•  L’intégration du principe de la Volonté
•  L’intégration du principe de l’Intelligence
•  Le double éthérique
•  Le rapport de force avec l’Invisible

Chapitre 10. La création d’une nouvelle unité : le Couple cosmique
•  L’énergie de l’âme et de l’esprit dans le cœur
•  L’intégration du principe de l’Amour
•  Du couple involutif au couple évolutif
•  L’éveil de la Kundalini et la sexualité

Chapitre 11. Le réel de la conscience intégrale
•  L’intégration des sept alephs : la fusion intégrale

Pour vous procurer le livre cliquez sur (www.supramental.biz)

LE DOUBLE ÉTHÉRIQUE

”Le double est une consistance énergétique, qui est à la mesure de la volonté, donc c’est la volonté de l’être humain qui donne au double sa mesure”Bernard de Montréal-

C’est le corps astral qui permet à l’individu de faire un voyage astral. Le double éthérique est plutôt un véhicule qui permet à l’individu de circuler à l’intérieur des plans éthérés. C’est à l’intérieur de ces plans que l’individu peut explorer le réel de sa conscience. D’ailleurs, contrairement au plan astral, les plans éthérés sont libres de la forme. Faire de l’ésotérisme c’est déjà décrocher un peu du premier niveau matériel de l’être et voir un niveau plus élevé. Ne plus être partisan d’une équipe, mais essayer de regarder et comprendre le jeu dans son ensemble.

Le lien avec le double est essentiel pour ne pas perdre de vue que nous sommes d’abord esprit. Le double est comme un point d’ancrage dans le jeu vidéo qui nous rappelle sans cesse que nous ne sommes pas le personnage que nous jouons.

Lorsque l’on vient au monde, nous avons tous ce lien avec le double. La qualité du lien variant selon la manière dont l’incarnation a été vécue. Cependant, l’éducation et l’ivresse de la matière nous font vite oublier ce lien (pour la plupart des gens). La perte de cette connexion est ce qui nous fait errer dans la matière réincarnation après réincarnation.

Il faut maintenir ou sinon rétablir le contact avec le double. C’est le seul moyen de se souvenir que nous sommes des esprits dans un jeu. Souvent, le rétablissement du contact se produit à la suite d’un événement-choc qui vient ébranler les fondations matérialistes sur lesquels notre vie est construite. Ces événements sont comme un réveil brutal à la réalité.

La science de notre époque est une science matérialiste qui non seulement maintient le fossé avec le monde de l’esprit, mais contribue à l’élargir davantage.

Heureusement, le monde de l’esprit cherche toujours à nous rejoindre pour nous donner une chance de sortir du jeu. Mais pour nous rejoindre, il passe seulement par notre double. Sans connexion avec le double, pas possible de rejoindre le monde de l’esprit.
SOURCE de ce TEXTE


[image]
-Extrait du Livre: L’UNION COSMIQUE par Gilles Surprenant-


DOUBLE ÉTHÉRIQUE
DANS LE PLAN SURMENTAL

Double éthérique : Aussi appelé; double cosmique, le double éthérique est un corps subtil lumineux qui prend naissance dans le plan surmental lorsque l’énergie de l’esprit traverse les corps subtils de l’ego sans subir de diffraction. Cette rencontre entre l’esprit et l’âme, entre l’intelligence et la volonté dans l’ego, permet à la conscience humaine de devenir immortelle. – Définitions (lexique supramental) par Sandra Vimont-http://supramental.biz/

C’est un corps subtil,est-ce que tout le monde a un double éthérique? Non! Ça se construit, tout le monde a le germe. Un Double, ça détermine le niveau de conscience. Quelqu’un qui n’a pas de double éthérique, qu’est-ce que cela veut dire? Sa Conscience va être astrale parce que la conscience de l’homme et de la femme est astrale. Donc, une personne qui a une conscience astrale, lorsqu’elle quitte son Corps physique, lorsqu’elle décède, sa conscience continue a vivre, mais dans le plan astral qui est un plan mémoriel, karmique.

Donc, elle doit se réincarner de nouveau pour pouvoir grandir en conscience. Si cette personne, pendant quelle est incarné est capable d’intégrer l’énergie de son esprit, toute cette énergie au lieu de créée des karmas dans les corps astraux ça crée le corps du double éthérique dans le plan surmental. La personne qui est capable de rester sur cette vibration continue dans sa vie planétaire éveillée. Alors lorsqu’elle décèdera elle continuera de vivre dans le corps éthérique, plutôt que de vivre une vie astrale et elle sera donc sur le plan surmental.

Ce Texte est un Extrait de L’Entrevue avec Sandra Vimont-

LE DOUBLE ÉTHÉRIQUE ET L’INTRICATION QUANTIQUE

SOURCE

Le nom que chacun donnera à la réalité du double éthérique correspondra à sa compréhension du réel. L’important, c’est de réaliser que le double est l’extension de l’énergie de l’esprit qui traverse le corps éthérique inférieur de l’égo, et qui résonne par la suite avec son corps éthérique supérieur. Ce corps supérieur devient un nouveau corps subtil pour l’égo qui est parvenu à intégrer l’énergie intelligente de son esprit sans la diffracter. Le double est donc, tout simplement, un corps subtil supplémentaire que peut habiter l’égo qui a intégré l’énergie du feu de son esprit. Lorsqu’il habite le plan surmental, ce corps lumineux rend la conscience de l’égo immortelle. Lorsque l’égo intègre le principe de l’Amour, ce double change de taux vibratoire et accède au plan supramental. La conscience de l’égo devient alors éternelle.

Il y a des personnes qui donnent le nom de double éthérique à la réalité de leur esprit, car ils ne réalisent pas que le double est un corps subtil qui doit être créé à travers le passage de l’énergie du feu de leur esprit dans leurs corps inférieurs, via l’intégration du principe de l’Intelligence. Ceci engendre de la confusion, ainsi que des égrégores sur le plan astral, car leur vision émane de la croyance et d’une fascination spirituelle, plutôt que de l’expérience de la fusion de leur égo avec l’énergie de leur esprit. Il y en a aussi d’autres qui tentent avec l’égo de créer ce corps, ce qui produit une masse d’énergie sur le plan astral – ce qui ne leur sert pas à rendre leur conscience immortelle. Ceci n’est pas votre cas, mais mérite d’être souligné.

Un piège qui peut être identifié en lien avec l’utilisation du terme « jumeau », c’est de croire que notre réalité dans un autre univers correspondrait nécessairement à notre double éthérique. La théorie du dédoublement concerne la création continuelle de nouveaux temps et d’espaces à l’intérieur desquels la conscience humaine vit « d’autres possibles ». Ceci permet à l’âme de créer l’expérience de tous les « scénarios possibles » inhérents à sa réalité, dans l’objectif de permettre l’élévation de la conscience de l’esprit. Fondamentalement, le double ne résulte pas de la réalité du dédoublement des mondes, mais est lié à la capacité de l’égo à intégrer le rayon de l’intelligence en lui, dans l’univers à l’intérieur duquel il vit. L’individu absorbe donc l’énergie – la particule et l’onde – qui font partie du principe intelligent de son esprit. Par la suite, à travers l’intégration des alephs subséquents, l’être parvient à intégrer l’énergie des différents mondes auxquels il accède vibratoirement.

[image]

Faire face à l’évènementiel

SOURCE

Quand mon ego se fait bousculer,
je prends un recul et j’observe les pensées
que je reçois dans mon mental
plutôt que de me les approprier
et de m’énerver face à l’événement.
C’est mon intellect qui interfère
quand je crois être en train de penser…
Je peux alors tirer profit de la situation créée par mon esprit
et établir le réel de ce que je vis,
car je vois mieux comment il travaille avec moi.
J’extériorise donc la tension que je vis au travers le feu de ma parole,
et je dénonce toute forme de mensonge ou de domination
que l’invisible tente de me faire subir sur ma psyché.
Si je ne comprends pas clairement ce que je vis,
je force mon esprit à me parler pour m’expliquer ce qui se passe.
Cela dit, un jour, mon ego sera parfaitement ajusté
avec le mouvement de mon esprit,
et donc avec les événements que je traverserai,
ce qui me permettra d’être en réelle harmonie avec tout ce que je vis
car j’en comprendrai tous les fondements évolutifs.


Les forces prépersonnelles


Prépersonnel : Qualifie la lumière qui correspond à la source et à la manifestation créative de la conscience intégrale de l’être. Ce qui est prépersonnel n’appartient pas à l’égo comme tel, mais fait partie de sa réalité solaire.


SOURCE
Voici un extrait d’un dialogue que j’ai eu (Sandra Vimont)- avec les forces prépersonnelles qui font partie du cosmos local. Elles expriment leur angle face à l’intégration de leurs énergies dans la matière atomique humaine.

– “Tous les événements sont placés ou programmés pour permettre à une plus grande conscience de s’établir sur la Terre. Cela dit, la synchronicité événementielle est parfois difficile à obtenir, car les forces descendantes nous surprennent parfois par leur vitesse d’exécution changeante ; il faut continuellement s’adapter pour maintenir un équilibre entre les différentes forces en jeu sur la planète. Nous tentons de pénétrer les consciences humaines sur la Terre, mais la tâche est ardue. Lorsque nous allons trop vite, nous créons des déséquilibres psychiques et nerveux dans les différents corps des égos, ce qui, plus souvent qu’autrement, rend ces personnes dysfonctionnelles. Il y a très peu d’individus sur la planète qui peuvent supporter notre présence en eux sans disjoncter… ce qui explique pourquoi nous ne pouvons pas pénétrer n’importe quel corps pour intégrer la matière de la Terre. Notre descente vers la matière atomique crée des tensions chez les gens, car notre présence les oblige à dévoiler les replis de la conscience involutive qui est encore occultée sur la Terre, ou alors à diffracter notre énergie.


Diffraction : Phénomène qui survient lorsque la lumière d’un principe universel n’est pas absorbée par l’égo et crée des formes mensongères dans le corps astral de la personne


Lorsque des égos parviennent à intégrer notre réalité, nous pouvons explorer les confins de la matière à partir du cosmos. La force psychique grandissante de ces égos leur permet de graduellement créer de nouvelles formes dans la matière, comme la programmation de l’âme l’a fait durant a période de l’involution. Il y a seulement deux façons de créer des formes : à travers la diffraction de notre énergie assujettie à une programmation, ou à travers notre énergie qui pénètre lentement la matière atomique humaine, sans diffraction. Dans ce dernier cas, nous prenons les rênes de la programmation de l’égo pour que l’énergie de stagne jamais, mais continue à grandir en fonction de notre plan terrestre et cosmique.

Les égos ont souvent l’illusion que la réussite matérielle est un signe de réussite sur la Terre. Pour être réelle, la réussite doit provenir de l’intégration de nos énergies cosmiques dans les différents corps humains. Le royaume qui s’installe alors dans l’égo est grand, car ce dernier devient un point d’unité, ou un pont, entre le planétaire et le cosmique, entre le microcosme et le macrocosme. Cela est intéressant pour nous, car ce contexte nous permet de ressentir la continuité parfaite de l’énergie cosmique dans la matière, à travers les sens matériels de l’égo qui n’est plus différent de nous. Nous voyons, entendons et goûtons pour la première fois à travers les corps de l’égo. Nous pouvons enfin ressentir les souffrances résultant de la diffraction de la lumière dans la matière et les effets de la pollution qui affecte les corps inférieurs humains.

Même si les choses se corsent parfois, il y a maintenant un lien entre le planétaire et le cosmique. Le projet humain est certainement réussi, car nous avons maintenant des prototypes qui fonctionnent au niveau de la forme ; ceux-ci permettront aux générations futures sur la Terre de soutenir le réel universel en elles. Le réel de l’humain peut, à ce jour, réintégrer le cosmos.”

ÉVOLUTION DE L’HOMME ET DE LA FEMME

”La plus haute vocation de la femme est de conduire l’homme à son âme afin de l’unir à la Source. La plus haute vocation de l’homme est de protéger la femme afin qu’elle soit libre de marcher sur la terre, saine et sauve” – Proverbe Cherokee-
SOURCE

La femme a eu besoin de vivre de la domination de la part de l’invisible et de l’homme pour souffrir suffisamment, pour pouvoir entrer dans le réel du principe de l’Intelligence et de l’Amour. Elle parvient alors à entrer dans sa colère réelle et à dénoncer l’invisible tout en aimant l’homme. À ce moment, elle ne diffracte plus sa lumière. De son côté, l’homme doit entrer dans la souffrance intégrale de la femme et cesser de la dominer pour intégrer le principe de l’Amour. En protégeant la femme, il protège le couple, ce qui inclut son propre psychisme. La femme peut alors se reposer, car elle n’a plus besoin de vivre une tension continue face à l’homme et face à la société. Brièvement, c’est la synergie entre la femme et l’homme qui permet à chacun d’intégrer sa conscience. La femme a besoin de l’homme pour intégrer ses alephs, et l’homme a besoin de la femme pour intégrer ses alephs. L’homme et la femme peuvent alors briller ensemble comme un soleil..-SANDRA VIMONT-

SOURCE

La femme et l’évolution supramentale

La femme est de nature sensible, intuitive et ressent intrinsèquement une certaine direction occulte qu’elle doit prendre dans sa vie. Elle est proche de son esprit, de la vibration du réel chez elle, mais demeure toutefois soumise à différents plans d’intelligences. Sa nature bienveillante, apaisante et protectrice la sert bien à différents niveaux, mais la nuit lorsqu’elle donne une partie d’elle-même à autrui, s’oublie pour quelque chose ou quelqu’un.

La haute vibration jumelée à la sensibilité des centres de perception de la femme moderne la prédispose à s’intéresser à l’occulte de la vie, à l’ésotérisme et à la spiritualité. La spiritualité concorde bien avec sa nature puisque, contrairement au matérialisme, cette dernière tend vers des réponses qui répondent à sa sensibilité. De plus, les forces présentes dans le haut astral – plan qui régit la spiritualité chez l’humain – sont pour elle une source de fascination car les entités qui y évoluent l’aident à faire face à son quotidien qui peut sembler trop lourd et trop dense pour ses corps.

Évidemment, certaines femmes sont plus sensibles que d’autres, et chacune d’elles sont rendues à un point différent au niveau de leur évolution. Certaines femmes particulièrement sensibles peuvent répondre à la vie par une révolte dans leur caractère puisqu’elles sentent une tension interne qu’elles ne peuvent comprendre ou diriger correctement, et c’est ainsi que leur surplus de sensibilité peut les amener à poser des gestes incongrus. D’autres vont entrer dans un moule social pour apaiser temporairement leur personnalité. Beaucoup d’entre elles sont à la recherche de quelque chose, et cherchent sans mettre le doigt sur ce qui manque, un vide sans nom. Dans un cas comme dans l’autre, elles se trouvent inconsciemment des échappatoires afin de vivre leur vie de manière à fuir un malaise interne, une tension interne, qu’elles n’arrivent pas à bien cerner.

De plus en plus, cette tension amènera la femme à vouloir mettre le doigt sur le réel de la vie, de sa vie, car elle réalisera tôt ou tard que la spiritualité est un cul-de-sac, ou une béquille temporaire. Pour sortir de cette étape d’évolution, elle devra utiliser la tension qu’elle vit à l’intérieur d’elle-même afin de briser le voile de sa soumission devant la vie, devant les forces qui la régissent. Cette tension nourrira sa volonté d’action.

La soumission de la femme à un niveau social a beaucoup diminué depuis quelques décennies, mais il reste beaucoup à faire pour elle en tant qu’individu. Lors de sa prochaine évolution, la femme prendra sa place dans sa vie planétaire, dans sa vie de couple, mais aussi dans l’espace mental de sa conscience. La femme n’acceptera plus d’être soumise devant les forces astrales ou cosmiques, et peu importe leur provenance, et elle utilisera sa parole pour transpercer les illusions psychologiques accolées aux formes rencontrées. Certains individus pourront y voir une menace à leur orgueil quand l’événement les concernera, mais les êtres les plus sensibles pourront côtoyer ces femmes tout en vibrant à l’intelligence qu’elles ont en elles, et sans avoir l’impression d’y perdre leur image.

Il est clair que la femme qui apprendra à devenir autonome au niveau matériel et financier aura un net avantage puisqu’elle apprendra à s’organiser d’elle-même, sans vivre un sentiment de dépendance envers quelqu’un. Cet aspect est important pour la femme car elle deviendra son propre point d’appui et saura qu’elle peut toujours compter sur ses propres ressources pour faire les mouvements qu’elle doit faire.

Ainsi, l’évolution future de la femme reposera ultimement sur sa capacité de faire face au réel et de déchirer l’illusion qui lui fait sentir petite devant la grandeur du cosmos ; elle devra un jour toucher à sa grandeur réelle. La femme devra apprendre à conquérir l’espace de sa conscience, mais ceci ne pourra se faire avant que la femme accepte d’extérioriser la tension interne qu’elle ressent à travers la colère d’avoir vécu la soumission, aussi occulte soit-elle. Domination par ses pensées, domination par la culture, domination par le plan astral, domination au travers les événements de sa vie… Tous ces éléments deviendront les leviers qui allumeront le feu à l’intérieur de sa conscience afin de faire descendre son énergie réelle à l’intérieur de son système nerveux. Sa colère extériorisée face à sa soumission et à son manque de puissance personnelle face à la vie brûlera les restes de sa spiritualité, qui était le résultat des forces astrales sur sa conscience.

Toutes les formes de domination qu’a subi la femme étaient nécessaires et lui ont servi à préparer ses corps afin qu’elle soit capable, un jour, d’extérioriser sa tension de manière à faire fondre les anciens fondements psychologiques qui la maintenaient dans l’ignorance du réel. La femme retrouvera alors sa pleine maturité, sa liberté réelle, hors de tout rabattement psychologique la soumettant à une autorité quelconque. Aucune domination mentale ne pourra lui faire vivre l’illusion de l’évolution psychologique à l’intérieur des formes puisqu’elle aura touché à sa volonté de vibrer au réel derrière le jeu de son esprit en mouvement.

La femme apprendra à mettre de l’ordre dans sa vie, et à régler sa vie. Il n’est plus question ici pour elle de sauver quiconque car elle saura que son incarnation sur Terre est pour elle-même, pour sa propre évolution individuée, et non pour servir des gens ou une population vivant de mémoires, donc sans appui réel. Il ne faut pas interpréter et dire au-revoir à toute forme d’autorité qui, temporairement, assurent le bon fonctionnement de la vie de la femme. La femme s’occupera de mettre fin à toute autorité mentale dans sa conscience, et les événements changeront d’eux-mêmes. La femme verra clairement que tout changement réel dans sa conscience apportera les changements nécessaires dans la densité de la forme et ce, sans forcer. Un âge nouveau alors naîtra.

— Sandra Vimont, 2011

La femme est à l’âme ce que l’homme est à l’esprit

La femme représente l’aspect yin ou féminin chez l’humain, tout comme l’homme représente son aspect yang ou masculin. En parallèle, l’âme est l’aspect yin de la manifestation humaine et est liée à l’intériorisation, au repos, à la forme et au Soleil central. L’esprit est son aspect yang qui est lié à l’extériorisation, à l’action, au mouvement et au Soleil.

Pour évoluer, l’esprit a besoin d’avoir une mesure de lui-même dans la forme. Cette mesure, il l’obtient à travers l’âme qui lui reflète continuellement de nouvelles formes qui correspondent à qui il est vibratoirement. L’âme est donc le miroir de l’esprit en termes d’évolution, car elle crée toujours des formes qui permettent à l’esprit d’avoir une image claire de qui il est.

L’homme est très influencé par la réalité yang de son esprit, par le mouvement et par l’extériorisation. La femme est plus près de la réalité yin de son âme, de la mémoire et de l’introspection. Cela étant, le véritable bien-être de la femme devient naturellement une mesure de la capacité de l’homme à ne pas la dominer. Cette mesure reflète donc la capacité de l’homme à ne pas être dominé par l’Invisible (qui tente de dominer l’homme pour qu’il domine la femme).

Pour prendre sa place, la femme doit parvenir à intégrer le principe de l’Intelligence, ce qui lui permet d’entrer en concordance vibratoire avec l’énergie de son esprit. Cette intégration lui donne la force de contester les manigances de l’Invisible sur son psychisme. Ensuite, en intégrant le principe de l’Amour, elle parvient non seulement à être en équilibre avec elle-même, mais aussi avec l’autre qui fait partie de qui elle est sur le plan universel de sa conscience.

Cela dit, pour que la femme puisse vivre en harmonie avec l’homme, celui-ci doit aussi avoir intégré le principe de l’Amour ou avoir développé un très grand sens du respect d’autrui. Sinon, malgré toutes les intégrations qu’auraient faites la femme, cette dernière serait continuellement confrontée aux failles psychiques de son conjoint. Dans ce contexte, même si elle faisait une bonne gestion de son psychisme, elle serait continuellement mise sous tension par ce que son partenaire ne serait pas apte à voir en lui-même.

— Sandra Vimont, 4 octobre 2017

L’homme, la femme et l’incarnation

Au niveau du plan supramental (ou universel), le masculin est toujours fondamentalement uni au féminin dans les différents Couples cosmiques qui font partie de ce plan de conscience. Un jour, l’énergie de plusieurs Couples cosmiques s’est diffractée, d’où l’émergence de l’énergie de l’homme et de la femme sur le plan surmental (la séparation du yin et du yang). Dans la religion chrétienne, ce phénomène est considéré comme étant le début de la « chute de Lucifer ».

Dans un multivers donné, chaque individu (être humain ayant une âme et un esprit) a un positionnement qui dépend de l’observateur. Si on regarde d’un premier point de vue, l’individu peut être dans un positionnement d’incarnation masculine (cercle en bas de la fleur de vie), et d’un second point de vue, il peut être dans un positionnement d’incarnation féminine (en haut de la fleur de vie). Cela dit, un troisième regard nous laisserait voir qu’il ne s’agit pas d’un être humain incarné, mais d’un esprit… et ainsi de suite. Les corps distincts de l’homme et de la femme dépendent donc du point de vue de l’observateur sur la forme (autrement dit, dans quel univers se situe l’observateur). Si l’observateur se situait sur le plan supramental, il arriverait à la conclusion que chacun est homme et femme à la fois… mais aussi chacun est esprit, âme, Esprit universel, Âme universelle, etc. Chacune de ces réalités figurent dans un univers différent et créent l’aspect multidimensionnel de l’être humain intégral.

Pour prendre conscience de la réalité fractale et perméable des univers et des multivers, il faut être entré dans le réel de ses origines de vie.

Sandra Vimont, 18 octobre 2017 

ON EST EN TRAIN DE REFAIRE LE FILAGE


Plus on avance plus il y a de l’énergie que l’on va appeler PRÉPERSONNEL,C’est quoi de l’énergie Prépersonnel c’est l’énergie qui vient des plans subtils,qu’on parle de l’esprit,de l’esprit universel ou de la Source,donc il y a de plus en plus de ces énergies et ça descend et sa pousse fort, qu’est-ce qui arrive; ceux qui ne sont pas capables de le supporter, ils DIFFRACTENT, donc ça crée de la Pollution non pas seulement dans leurs Corps subtils, mais sur la Terre aussi. Posons-Nous pas la question pourquoi tant de Pollution c’est le reflet, totale et absolu de la pollution des êtres humains qui DIFFRACTE leur propre énergie. Donc, ça pousse fort d’en haut, il y a plus de DIFFRACTION, mais en même temps, il y a un petit pourcentage d’individus qui sont capables de la supporter cette énergie. Comment sa passe cette énergie? Les gens vont dire j’ai des troubles anxieux, attendez un peu, ça se manifeste comme un trouble anxieux parce que le système nerveux est extrêmement sollicité,c’est énorme les énergies qui veulent rentrer, sommes-nous capable de supporter ces énergies dans notre Corps sans les diffracter et juste les vivres et de les traverser et dire que c’est absolument normal. Il va y en avoir de plus en plus des gens qui vont vivre des phénomènes comme cela. Que ce soit les phénomènes d’anxiétés d’attaques de paniques ou autres, ça va devenir presque un fléau si on veut,ça va être naturel et dire qu’il y a une reprogrammation cellulaire qui se fait, c’est correct, il n’y en a pas de problème, ON EST EN TRAIN DE REFAIRE LE FILAGE ! Oui,il y a un certain pourcentage de personnes, je dirais, les plus sensibles très souvent, les gens qui on les corps subtils les plus aptes a intégré ça, qui lui autre, vont commencer a se poser des questions, qui vont se dire que ça ne va plus sur la planète et plus cette énergie descend,plus il y a des gens qui intègre cette énergie la, et plus il y a des gens qui intègres les principes VOLONTÉ – INTELLIGENCE – AMOUR bien qui dit intégration du principe d’Amour dit accélération de nouvelles descentes d’énergies donc ça ne peut pas aller de mieux en mieux, ça peut juste aller de pire en pire, mais au niveau extérieur, ça l’air aller pire, mais c’est un contexte extrêmement favorable pour ceux qui sont capables d’intégrer l’Énergie et dire O.K., ça, c’est la pollution de tout ce que les gens ne peuvent contenir, moi suis-je capable de faire ma job et moi ma job c’est de ne pas DIFFRACTER donc d’être capable d’avoir un discernement intégral face à ma pensée a savoir que ce n’est pas moi qui pense et que les événements sont tous préparés pour moi pour que je sache que ce n’est pas moi qui pense, tous les événements sont dessinés pour moi pour que je grandisse en conscience et après suis-je capable d’avoir une compréhension absolue de la personne qui est devant de moi sans DIFFRACTER donc, un respect absolu qui est l’autre c’est d’être capable de ne pas dire quelque chose qui va aller plus loin que la personne est prête a allé. C’est toujours une ligne très fine et je dirais que plus on avance en conscience plus on marche sur un fil, on a plus de marge de manoeuvre. Plus on avance plus on réalise qu’il y a un petit orteil a gauche, un petit orteil a droite, le KARMA revient tout de suite, on a plus de marge de manoeuvre et les gens vont le réaliser dans leur temps. Pendant un certain temps, on pense avoir une marge de manoeuvre parce qu’on a encore un espace de DIFFRACTION sans que le retour soit trop rapide… Si mon Double me dit tient la rampe quand tu descends les marches, si je ne la tiens pas je vais débouler, je suis obligé de faire tout ce qu’ils me disent! Certains vont dire tu es sur que tu n’es pas dominé, bien non, c’est moi en haut sur les plans, je ne peux pas me dominer moi-même,donc, mon esprit, mon esprit universel et toute ma lignée de conscience, donc, tout est aligné et ils me font vivre ce que j’ai a vivre pour faire l’Expension que j’ai besoin et qu’eux autres on besoin parce que quand on évolue en Conscience on était au début des Principes on intègre la Volonté, on intègre L’Intelligence on intègre, on intègre, mais un jour on réalise que ses êtres y rentrent dans le Corps.

L’esprit représente le Pôle du Mouvement
L’Âme représente le Pôle de la Forme


Mon corps physique et ma personnalité sont une image en synchronisme entre l’égo, que l’on peut aussi appeler la continuité de l’esprit et la forme, donc nous avons un corps physique, mais j’ai aussi des corps subtils qui résonne avec ma réalité multidimensionnelle parce qu’on est multidimensionnelle, tout le monde, tout le monde a un esprit, donc l’esprit, ça représente le pôle du mouvement, l’âme, ça représente le pôle de la forme,ça prend une forme pour s’intégrer sur la matière, et la forme est toujours le reflet qui va dire a l’esprit qui il est, c’est comme quand on se regarde dans le miroir bien l’esprit a une mesure de qui il est a travers la forme

En haut de l’esprit, il y a l’esprit universel qui est un regroupement d’esprits sur le plan du supramental, et en haut de cela, on va parler de la Source. C’est certain que l’on peut ajouter des étages, mais en gros ce serait cela notre équipe avec tous les paliers. Tout ce monde se parle, mon esprit parle à ton esprit, mon double parle à ton double, ils font des réunions et ils synchronisent tous les événements pour qu’ils soient alignés correctement. Cela nous permet d’avoir un rapport avec l’autre tout en ayant toujours une mesure de nous-mêmes dans l’événement…

Extrait du Video-

IL Y A SEPT ALEPHS


Principes solaires qu’une conscience incarnée peut intégrer. Il y a sept alephs :
1-Volonté
2-Intelligence
3-Amour.
4-Science du mental
5-Harmonie par la lutte
6-Idéal de perfection
7-Ordre de la magie cérémoniale
.
Les trois premiers principes permettent à l’individu d’accéder au plan du supramental. Les trois suivants permettent à l’être d’élever sa conscience à un niveau solaire perfectionné. Le septième aleph couronne la réalité solaire de l’égo, puisqu’il lui donne une vision intégrale du réel qu’il habite. Synonymes : principes solaires, rayons, rayons solaires, lumière prépersonnelle.

Les cinq clés de la psychologie évolutionnaire


SOURCE
Voici cinq clés qui vous aideront, au fil des expériences que vous traverserez, à neutraliser les conditions psychologiques qui vous minent.  Vous réaliserez que c’est toujours l’égo que l’on devra ajuster. Il est à noter que pour intégrer les cinq clés, et ainsi les rendre utiles à l’homme, le contenu doit être vibré, c’est-à-dire qu’il doit être saisi dans son essence, et non utilisé comme une impression réflexive dans le mental inférieur humain. L’intellect n’est pas outillé pour absorber ce qui est dit ici, et c’est pourquoi une nouvelle plateforme pour recevoir l’énergie vibratoire doit être créée, et ce, graduellement, avec le temps, le temps de l’esprit.

(1) Apprendre à utiliser ta sensibilité devant la forme afin de développer ta capacité d’observation objective et multidimensionnelle, plutôt que d’en subir les revers psychologiques. C’est ainsi que tu apprendras à te définir avec de plus en plus de finesse au travers ta créativité réelle, hors des limites de la forme.

(2) Ne pas prendre tes pensées personnellement, ou subjectivement, d’où le développement d’une objectivité grandissante face à elles. Ceci implique de savoir que tes pensées proviennent de différents plans invisibles et que toi, tu as la capacité de regarder avec lucidité ces pensées qui s’impriment dans ton mental, et ainsi de rejeter ou neutraliser ce qui ne convient pas à ta conscience.

(3) Savoir que ton émotivité (doute, confusion, crainte, peur, insécurité, petitesse, culpabilité, pitié, désenchantement, insatisfaction, etc.) est reliée à une forme-pensée déclenchée par un événement, et ceci est le résultat de ton manque de vision objective et intégrale face à la forme. Ce manque de clarté est causé par un ego mal ajusté au réel, d’où le besoin de réfléchir une forme plutôt qu’en déchirer les fondements involutifs.

(4) Savoir que ta programmation d’âme, d’où découle les événements que tu vis, a servi à ton incarnation – à ta densification – dans la matière. Aujourd’hui, cette programmation continue à perfectionner ton ego au travers l’expérience de la forme, et tu dois maintenant te servir de cette programmation mémorielle afin de dépasser l’illusion psychologique de la forme. C’est en observant et en intégrant le jeu de l’esprit au travers des formes que tu accéderas à une conscience de plus en plus absolue, capable d’absorber l’énergie réelle derrière la forme. C’est ici que se crée une nouvelle plateforme évolutive, étherique, afin de soutenir ta conscience dans son expansion nouvelle.

(5) Saisir que les événements récurrents dans ta vie sont le résultat de la non-intégration de l’énergie qui met en place ces formes événementielles. Ceci démontre que l’ego est incapable de dépasser le voile de sa psychologie existentielle.

Définitions (lexique supramental)

Voici des définitions en lien avec l’évolution de la conscience humaine / la conscience supramentale / la psychologie évolutionnaire.
SOURCE

Adamique : Terme utilisé pour qualifier la race humaine planétaire et involutive, ainsi que l’individu assujetti à la pénétration du mal satanique et luciférien en lui, par ses chakras.

Ajusteur de pensée : L’Ajusteur de pensée émane de la Source originelle et loge dans le noyau des atomes de chaque individu. Son rôle est d’orchestrer le phénomène de la pensée de manière à permettre à l’ego de prendre de plus en plus conscience de lui-même. Ultimement, sa visée est de permettre à l’être d’intégrer tous les alephs de sa réalité solaire. La personne devient alors Un avec l’Ajusteur de pensée.

Alephs : Principes solaires qu’une conscience incarnée peut intégrer. Il y a sept alephs : Volonté, Intelligence, Amour, Science du mental, Harmonie par la lutte, Idéal de perfection et Ordre de la magie cérémoniale. Les trois premiers principes permettent à l’individu d’accéder au plan supramental. Les trois suivants permettent à l’être d’élever sa conscience à un niveau solaire perfectionné. Le septième aleph couronne la réalité solaire de l’ego, puisqu’il lui donne une vision intégrale du réel qu’il habite. Synonymes : principes solaires, rayons, rayons solaires, lumière prépersonnelle.

Âme : Structure énergétique mémorielle qui vibre en syntonie avec le principe de la Volonté. Elle est yin par rapport à l’esprit, qui lui, est yang. L’âme donne à l’esprit une mesure de qui il est, ce qui permet à ce dernier de prendre de plus en plus conscience de lui-même, et donc, d’évoluer. Elle est le reflet de l’esprit dans la forme, mais elle est aussi son tracé de vie. Elle donne une direction au mouvement de l’ego à travers une programmation, ce qui permet à la personne de graduellement s’approcher de la direction universelle inhérente à sa destinée cosmique.

Âme originelle : L’Âme originelle, ou Mère absolue, a comme origine la Source originelle. Dans notre univers local manifesté, cette âme se situe au centre de notre Soleil, dans un trou noir yang.

Âme universelle : Structure énergétique mémorielle qui régit toutes les âmes des mondes qu’elle chapeaute de même que le mouvement des astres. Elle est yin par rapport à l’Esprit universel, qui lui, est yang. Elle est appelée Mère universelle. Son énergie cesse de se faire diffracter dans l’être humain lorsque l’ego intègre l’aleph de l’Harmonie par la lutte. Pour y parvenir, l’âme de la personne doit être assez élevée en vibration pour pulser au rythme de l’Âme universelle, ce qui sous-entend que l’esprit doit, lui, être assez élevé pour vibrer en syntonie avec l’Esprit universel.

Amour (principe) : Le principe universel de l’Amour est intégré lorsque l’âme et l’esprit de l’ego résonnent en harmonie dans son cœur, c’est-à-dire dans son chakra cardiaque qu’il habite pleinement. L’intégration de cet aleph correspond à l’accès permanent de son double éthérique au plan supramental, mais aussi à son accès à son Couple cosmique primordial. Le principe de l’Amour donne accès à une compréhension absolue de qui est l’autre.

Amour planétaire : Se vit lorsque l’individu vibre au principe de l’Amour de manière réduite, c’est-à-dire à travers sa lumière diffractée. Cela souligne le fait que l’ego n’a pas encore accès à la totale réalité de ce qu’est l’amour et que son chakra cardiaque n’est pas encore libéré des forces descendantes qui l’habitent. L’être est donc toujours susceptible de basculer à l’intérieur d’une forme de polarité subjective ; il peut se faire tromper dans son sentiment face à autrui.

Ange : Nom donné à tout esprit individué, volontaire et intelligent qui habite son âme à l’intérieur du plan surmental. Si l’esprit colore le principe de l’Amour avec des émanations spirituelles, il est reconnu comme étant un ange protecteur ou un ange gardien. La difficulté de cet ange, c’est que son intelligence est aveuglée par cet amour qu’il ne comprend pas. Par défaut, il est donc assujetti aux forces descendantes, même s’il leur refuse toute forme d’allégeance. Au contraire, si l’esprit interprète le principe de l’Amour de manière à l’utiliser à ses propres fins, c’est un ange déchu. Il est alors orgueilleux, narcissique, vaniteux, destructeur, séducteur ou avide de pouvoir. L’ange déchu prête allégeance à Lucifer (chef des anges déchus) ou à Satan (condensation des émanations vivantes du mensonge cosmique). Enfin, il y a aussi des esprits indécis quant à leur allégeance. Dans tous les cas, les anges peuvent induire les egos en erreur ou retarder leur évolution ; ce constat restera valide pour l’ego aussi longtemps qu’il n’habitera pas l’intégralité de sa conscience sur le plan supramental. Une véritable ouverture à l’autre est primordiale pour y parvenir.

Animique : Qui est relatif à l’âme.

Antéchrist : Incarnation de Satan sur la Terre dans un corps humain.

Arbre de vie : Symbole qui regroupe plusieurs concepts voilés servant à définir les secrets de la conscience humaine et le sentier qui mène à la conscience solaire intégrée.

Archange : Esprit universel qui habite son Âme universelle dans le plan supramental.

Astralité : Coloration de la pensée humaine par des entités astrales, ce dont découle la construction de la personnalité subjective de l’ego.

Atome : Réalité qui fait le pont entre le microcosme humain et le macrocosme solaire, entre la conscience terrestre et la conscience céleste, entre le Soleil Central et le Soleil manifesté (Soleil blanc yang). Les atomes se situent au-delà de toute forme de polarité, car leur origine correspond à la Singularité de la Source originelle.

Atomes terrestres : Atomes qui font partie de la composante matérielle de l’humain et qui sont reliés aux chakras secondaires des pieds (Terre ; yin ; microcosme). Lorsque les atomes terrestres d’un être entrent en résonance avec ses atomes célestes, son ego accède à la Source originelle du monde qu’il habite ainsi qu’à ses deux soleils (le Soleil Central et le Soleil blanc yang).

Atomes célestes : Atomes qui font partie de la composante supérieure ou céleste de l’être humain et qui sont reliés aux chakras secondaires des mains (Ciel ; yang ; macrocosme). Lorsque les atomes terrestres d’un être entrent en résonance avec ses atomes célestes, son chakra du plexus solaire vibre en diapason avec son chakra coronal. L’être devient un lien unificateur parfait entre la Terre et le Ciel.

Au-delà : Réalité regroupant les différentes composantes des plans invisibles.

Avoir la vibration : Un ego qui « a la vibration » est capable de suivre le flux de son énergie prépersonnelle sans en diffracter la lumière.

Centre de gravité : Ce qui permet à l’ego d’établir le réel de sa conscience à partir de sa véritable identité plutôt que de s’appuyer sur des croyances. L’ego n’a plus besoin de croire, car il parvient à savoir à partir de lui-même.

Centricité : Capacité de l’ego à vivre dans son centre de gravité.

Chakras : Centres énergétiques organisés en réseau dans l’individu. Lorsque son ego s’élève en vibration, ses chakras se nettoient graduellement des forces descendantes qu’ils contiennent. Cela permet à l’individu de sortir de son assujettissement au mensonge cosmique, pour enfin s’harmoniser avec sa lumière cosmique.

Christ : Terme utilisé pour qualifier le ou les Fils de la femme Vierge (femme qui a intégré les sept alephs). Un Christ représente la plus haute manifestation du principe de l’Amour sur la Terre. Il comprend le réel du yin et du yang et toute forme d’expérience qui en découle. Il est exempt de karma.

Colère : Énergie de l’esprit qui traverse l’ego. Si cette énergie est bien canalisée, elle permet à l’individu de dévoiler graduellement le mensonge cosmique en lui, de rétablir son identité dans son psychisme et de mettre de l’ordre dans sa vie lorsqu’un transfert d’énergie se fait de manière déséquilibrée. Si l’énergie de sa colère est diffractée en raison de son incapacité à l’absorber dans son corps éthérique, cette colère devient subjective et polarisée. Elle nourrit alors la haine contre autrui.

Connaissance : Une connaissance est une information faisant partie du bagage mémoriel de la race humaine. Elle peut être réfléchie par le mental inférieur de l’ego.

Conscience : La conscience est le résultat de l’esprit qui se voit grâce à la manifestation de son âme. Un individu qui s’élève en conscience élève automatiquement le taux vibratoire des formes qu’il habite, d’où sa capacité à habiter des corps qui correspondent de plus en plus à la nature divine de son être.

Conscience intégrale : Conscience de l’individu qui a intégré les sept alephs. L’ego habite les deux soleils qui font partie de sa réalité humaine et solaire et il accède à la réalité de la Source originelle. Il sait donc d’où il vient et où il va. Synonymes : conscience vulcaine, conscience absolue, conscience divine.

Conscience subjective : Conscience de l’individu assujetti à la polarité des mémoires involutives de son âme sur son ego. Ce type de conscience reflète la réalité que l’être réfléchit encore la pensée qu’il reçoit dans son mental, d’où la création de formes mensongères dans son corps astral. Cela le mène à vivre de l’émotivité, de l’orgueil, de la dualité, etc. Synonymes : conscience planétaire, conscience astrale, conscience expérimentale.

Conscience supramentale : Conscience de l’individu qui a intégré au moins trois principes universels : la Volonté, l’Intelligence et l’Amour. La personne a créé son double éthérique sur le plan surmental, et ce double accède au plan supramental. L’ego a aussi pris conscience de l’existence d’un seul ou de plusieurs Couples cosmiques sur le plan supramental. Synonymes : conscience vénusienne, conscience éternelle.

Conscience surmentale : La conscience surmentale est propre à l’individu qui a intégré les principes de la Volonté et de l’Intelligence. L’être a créé son double éthérique, mais ce dernier n’a pas encore la propulsion requise pour accéder au plan supramental. Synonymes : conscience jupitérienne, conscience immortelle.

Corps de désir : Correspond au corps astral d’un ego dont l’énergie est diffractée, colorée et subjective. L’ego entretient de nombreux désirs pour fuir les souffrances qu’il n’est pas prêt à regarder en lui-même ; il réagit psychologiquement pour contrer son incapacité à contenir sa véritable lumière.

Corps physique : Résultat de la densification de l’âme dans la matière par les forces descendantes. Il permet à l’esprit de prendre conscience de lui-même dans la matière et dans le temps.

Cosmique : Relatif aux hiérarchies organisées dans l’Invisible.

Couple cosmique : Unité sphérique qui fait partie du plan supramental de l’être et du Soleil. L’ego prend conscience de ce véhicule lorsque son double éthérique entre en résonance avec le double éthérique de sa contrepartie cosmique. Un Couple cosmique représente toujours l’unification d’un principe féminin et d’un principe masculin.

Créativité : La créativité caractérise l’aspect féminin, animique et yin de l’énergie ainsi que sa capacité naturelle, intuitive et pulsante de créer des formes qui correspondent aux besoins de l’ego, de l’esprit, de l’Esprit universel et de l’Esprit absolu. Plus la conscience de l’être est évoluée, plus son rayonnement créatif est grand et plus sa création devient lumineuse.

Croire : S’approprier une valeur ou une information sans être capable d’en mesurer le réel. Un ego qui a intégré les sept alephs n’a plus besoin de croire, car il établit le réel de tout ce qu’il vit à partir de son lien atomique avec la Source originelle du monde qu’il habite ; ainsi, plutôt que de croire, il sait.

Cube de Métatron : Symbole issu de la Fleur de vie et qui représente l’accès aux circuits universels de la conscience et au savoir qui en émerge. Correspond à l’intégration de l’aleph de la Science du mental.

Démon : Émanation personnifiée qui résulte de la diffraction des rayons solaires, ou alephs, des êtres descendants. Sataniques ou lucifériens, les démons habitent les chakras humains. Ils n’ont pas d’esprit individué et disparaîtront lorsque tous les êtres auront intégré leur identité solaire intégrale.

Dieu : Source originelle.

Diffraction : Phénomène qui survient lorsque la lumière d’un principe universel n’est pas absorbée par l’ego et crée des formes mensongères dans le corps astral de la personne.

Double éthérique : Aussi appelé double cosmique, le double éthérique est un corps subtil lumineux qui prend naissance dans le plan surmental lorsque l’énergie de l’esprit traverse les corps subtils de l’ego sans subir de diffraction. Cette rencontre entre l’esprit et l’âme, entre l’intelligence et la volonté dans l’ego, permet à la conscience humaine de devenir immortelle.

Ego : Expression plus ou moins perfectionnée de l’esprit dans la forme et la matière. L’ego vibre, agit ou réagit en fonction de la capacité de sa lumière prépersonnelle à pénétrer son corps physique et ses corps subtils ; il s’exprime à travers sa personne réelle ou par l’intermédiaire de sa personnalité.

Égoïque : Relatif à l’ego qui réfléchit la pensée et qui se manifeste subjectivement dans la vie.

Égoïste : Caractéristique de l’ego en quête de pouvoir personnel et qui tend à privilégier ses intérêts aux dépens des autres. Il n’a pas intégré le principe de l’Amour.

Émotion : Entrée de l’énergie prépersonnelle de l’ego dans son corps astral, sans que celle-ci se diffracte. Le sentiment qui émerge permet à l’ego de prendre davantage conscience de lui-même et de l’autre.

Émotivité : Lorsque l’énergie prépersonnelle traverse le corps astral de l’individu, elle se transforme en émotivité si son ego est inapte à en intégrer la vibration. Dans ce cas, la lumière de ses alephs est diffractée, ce qui signifie qu’elle s’encapsule dans des formes astrales mensongères. L’ego réagit alors subjectivement devant ce qu’il ne comprend pas de la vie.

Entité : Tout être qui habite la conscience humaine sans faire partie de la véritable identité de la personne.

Entité maîtresse : Voir Périsprit.

Esprit : Énergie individuée qui se manifeste sur le plan surmental de la conscience. L’esprit est de nature yang par rapport à l’âme, et est lié au principe de l’Intelligence. Il doit évoluer et faire évoluer son ego pour pouvoir, un jour, atteindre le taux vibratoire du Soleil. Il devient alors universel, et ensuite, absolu en conscience.

Esprit absolu : Manifestation de la Source originelle sur le plan yang de la conscience. Il est le Soleil blanc yang qui extériorise la totalité des sept alephs grâce à son rayonnement. Synonyme : Père absolu.

Esprit universel : Composante yang de l’Âme universelle. L’Esprit universel parraine tous les mouvements des esprits à l’intérieur des circuits universels de la conscience ; il regroupe de nombreux esprits. Son énergie cesse de se faire diffracter dans l’humain lorsque l’ego intègre l’aleph de la Science du mental. Synonymes : Père universel, Saint-Esprit.

Éternel : Caractéristique de ce qui est extérieur à la manifestation du temps planétaire et lié au plan supramental.

Éther : Substance subtile et fondamentale par laquelle toute forme de création peut se manifester et se particulariser.

Étude : Acte permettant à l’individu de développer son mental inférieur en approfondissant un certain champ de connaissances. La structure psychique qui en résulte doit pouvoir supporter l’expansion de la conscience de l’ego. Ce dernier doit ensuite pouvoir apposer des mots sur des formes de plus en plus subtiles pour définir un réel de plus en plus grand.

Évolution : Mouvement de conscience qui débute véritablement lorsque l’individu découvre les mondes invisibles, pour ensuite intégrer la réalité que la pensée vient d’ailleurs. Lorsqu’un être évolue, le taux vibratoire de son ego s’accroît, ce qui fait en sorte que son âme lui reflète des formes qui correspondent de plus en plus à sa nature universelle et cosmique.

Fleur de vie : Symbole qui représente la structure universelle de la conscience de chaque personne et la structure parfaite de toute forme de vie sur le plan supramental.

Forces descendantes : Forces gravitationnelles planétaires qui permettent aux esprits de descendre du plan supramental vers le plan surmental, pour ensuite s’incarner dans un ego sur le plan matériel sur la Terre. Ces forces, dites lucifériennes ou sataniques, ont émergé lorsque l’archange Lucifer a diffracté la lumière de ses alephs.

Force luciférienne : Force involutive et descendante qui permet à l’ego d’élever sa conscience au-delà du plan matériel, mais qui lui enlève sa capacité de vivre l’indépendance d’une conscience universelle et libre. Cette force peut amener un individu à vouloir briller ou à penser qu’il est plus important ou meilleur que l’autre, d’où l’émergence d’orgueil, d’égoïsme ou de narcissisme chez lui.

Force satanique : Force involutive et descendante, aussi dite ahrimanienne, qui a permis à l’ego de s’incarner dans la densité matérielle de la forme. Elle lui a retiré la conscience des plans supérieurs de sa réalité en lui extirpant sa lumière, ce qui a créé une cristallisation et un endurcissement de ses corps et de son psychisme. Cette force est reliée à une intelligence froide et mécanique et éloigne l’ego de ses sentiments profonds. Toute diffraction de lumière dans un ego nourrit cette force.

Forme : Toute chose, situation, idée, construction associative ou tout sujet qui peut être circonscrit par un mot ou par un groupe de mots.

Forme-pensée : Forme qui sert de support à la pensée. Ce mot rappelle à l’individu que la pensée utilise la forme comme support, comme référent mémoriel. La forme est ce qui permet à l’ego de réfléchir la pensée.

Fruit de la vie : Extension du symbole fractal de la Graine de vie et de la Fleur de vie. Le symbole du Fruit de la vie représente la prise de conscience que chaque Vaisseau solaire est lié à d’autres Vaisseaux solaires. L’être humain perçoit explicitement qu’il est lié à d’autres consciences à l’intérieur de sa réalité supramentale, ce qui étend sa conscience à de nouveaux multivers.

Fusion : Phénomène énergétique et psychique qui se produit à chaque fois que l’être humain intègre l’énergie d’un aleph dans un de ses chakras. Puisqu’il y a sept alephs, il y a sept niveaux de fusion.

Fusion intégrale : Fusion qui survient lorsqu’un ego intègre le septième aleph de sa réalité solaire.

Genèse : Origine et développement de l’être humain et des mondes. L’impulsion créative de la genèse provient de la Source originelle.

Graine de vie : Symbole qui représente la manifestation des sept alephs par la Source originelle, et aussi la conscience solaire d’un ego qui a intégré sa conscience supramentale. Toute forme de vie non diffractée s’inscrit dans cette réalité universelle.

Haine : Énergie descendante et anti-lumière inhérente aux forces sataniques qui maintiennent les êtres humains dans l’ignorance de leurs origines cosmiques. Elle est le résultat de la diffraction de l’énergie prépersonnelle des individus, et donc de la condensation des énergies subjectives des egos et des esprits. Pour cesser de nourrir la haine, l’ego doit vivre le réel de son énergie prépersonnelle sans jamais tenter de nuire à autrui, ou se penser plus important que l’autre. Cela lui permet d’entrer graduellement dans l’axe du principe de l’Amour.

Harmonique : Qualifie un état d’harmonie dans l’énergie entre des personnes, des corps et des esprits, ou qualifie une conscience qui s’harmonise vibratoirement avec l’énergie d’un tout.

Hasard : Le hasard est un concept utilisé par l’ego inconscient pour décrire un aspect de la vie dont il ne comprend pas les rouages et sur lequel il sait qu’il n’a pas d’emprise. L’être qui habite sa conscience individuée sait que tout ce qui arrive est structuré en fonction d’une conjoncture événementielle parfaite, conjoncture qui se met en place en fonction de ce qui doit être su, vécu ou échangé comme énergie. Le pôle de l’esprit crée le mouvement des événements dans la vie de l’ego, tandis que le pôle de l’âme les concrétise dans la forme.

Imagination : Capacité qu’a l’individu d’utiliser son écran mental, ou chakra frontal, pour magnétiser l’énergie subtile – d’où sa perception d’images, de symboles, de formes et de concepts. Plus sa conscience est grande, plus son ego peut absorber des énergies élevées en vibration. Ultimement, l’imagination devient de la voyance pure, ce qui permet à l’être d’entrer dans le réel de la conscience humaine.

Immortel : Caractéristique d’un être dont la conscience n’est pas sujette à la mort astrale. Ce terme qualifie les esprits du plan surmental et tout ego ayant intégré les principes de la Volonté et de l’Intelligence.

Inconscience : État de conscience caractérisé par une retenue d’information imposée sur tout individu qui n’a ni les corps subtils ni la configuration psychique pour réellement se savoir.

Individu : Être humain incarné qui a une âme, un ego, un esprit, un corps physique et des corps subtils. Il peut prendre conscience de lui-même sur plusieurs plans de conscience.

Initiation solaire : Chemin de vie d’une personne qui vit différents chocs, ce qui l’amène vers l’intégration graduelle des sept alephs de sa réalité solaire. Son ego vit une expansion de conscience qui la conduit vers la prise de conscience de ses deux soleils. Cette initiation n’est pas sous le contrôle de son ego : elle dépend de sa capacité à absorber le réel de qui elle est dans les dimensions éthérées de sa conscience.

Initié : Individu qui a vécu et traversé le mystère des sept alephs. Ce terme est parfois utilisé pour qualifier une personne qui a intégré la première trinité des alephs, soit le principe de la Volonté, de l’Intelligence et de l’Amour.

Intelligence (principe) : Le principe universel de l’Intelligence s’intègre lorsque l’ego parvient à résonner au taux vibratoire de l’esprit et que cette vibration se manifeste par la création du double éthérique. À ce moment, l’individu devient extrêmement confrontationnel envers l’Invisible : il conteste ce qui le retient dans sa capacité à savoir ce qui se passe.

Intellect : Faculté mentale inférieure qui permet à l’ego d’accumuler des connaissances et de réfléchir la pensée. Sert de fondation au développement du mental supérieur humain.

Invisible : Ce qui n’est pas perçu ou capté par l’être humain dont la conscience est limitée par ses sens matériels, par la réalité tangible ou par des prémisses intellectuelles. L’Invisible inclut tous les plans subtils de la conscience humaine.

Involution : Période caractérisée par l’incapacité de l’ego à accéder au réel des mondes invisibles ou à vibrer au diapason de l’énergie de son esprit. Cette période résulte de la diffraction de l’énergie de l’esprit dans le corps astral de l’ego. Lorsque l’individu cessera de croire les pensées qu’il reçoit, il entrera dans une ère psychique évolutive.

Karma : Loi de cause à effet qui fait partie de la programmation de l’âme et qui oblige l’ego à intégrer ce qu’il n’a pas encore compris. Toute réaction subjective de l’ego crée une forme mémorielle factice dans ses corps subtils. Celle-ci sera éliminée lorsque l’être intégrera l’énergie prépersonnelle qui a été diffractée et qui a été à l’origine de cette forme mensongère. Le karma inhérent à cette forme est alors éliminé.

Liberté : État de conscience à l’intérieur duquel l’ego n’est plus limité par la force gravitationnelle des forces descendantes. Cette liberté est vécue lorsque l’être a intégré les sept alephs de sa réalité solaire. Tout besoin de liberté reflète la volonté de l’ego de vivre cette liberté universelle qu’il recherche.

Lucifer : Être archangélique qui a utilisé sa volonté de diffracter le rayon de l’Amour en utilisant cette énergie à ses propres fins. Il a alors été expulsé du plan supramental et est devenu un ange déchu dans le plan surmental. Ce porteur de lumière diffractée est considéré comme étant le chef des esprits malins. Les émanations diffractées qu’il a engendrées ont donné naissance à Satan ; le mariage entre Lucifer et Satan a ensuite donné naissance à l’être humain involutif sur la Terre.

Lumière : Rayonnement inhérent à toute manifestation solaire.

Mal : Ce qui résulte de la diffraction de la lumière des alephs chez les egos et chez les esprits humains. Il est lié aux forces descendantes et à l’expérience involutive sur la Terre.

Mémoire : Composante de l’âme qui permet aux formes d’exister et aux esprits de prendre conscience d’eux-mêmes et d’évoluer. Il y a des mémoires dans tous les plans de conscience.

Mémoire solaire : Mémoire qui ne peut pas être réfléchie par l’intellect et qui résulte de l’élévation de la conscience de l’ego vers le plan supramental. En évoluant, l’ego permet à son âme de lui présenter des mémoires qui correspondent de plus en plus à sa véritable nature solaire. Ces mémoires s’élèvent en vibration, jusqu’à devenir intégralement solarisées. Ceci signifie qu’elles résonnent autant avec le Soleil manifesté dans notre univers local qu’avec le Soleil Central non manifesté qui a créé notre monde.

Mensonge cosmique : Conséquence de la diffraction de la lumière des alephs sur la conscience humaine. Cette diffraction a comme effet l’inconscience de l’ego et sa propension à dominer et à être dominé. L’ego qui subit le mensonge cosmique ne parvient pas à prendre conscience de sa réalité solaire, puisqu’il demeure assujetti aux forces descendantes qui lui dictent comment vivre. Lorsque l’ego intègre les sept alephs, il ne subit plus de retenue d’information et accède à l’intégralité de sa conscience ; il devient libre du mensonge cosmique.

Morontiel : Relatif à l’aspect immortel, éternel ou absolu d’un esprit, d’un corps ou d’un plan.

Mortel : Caractéristique de l’être qui, à la mort de son corps physique, vivra en conscience dans le plan astral jusqu’à ce qu’il se réincarne dans un nouveau corps matériel. L’ego incarné et mortel doit créer son double éthérique sur le plan surmental pour que sa conscience devienne immortelle.

Multivers : Ensemble de tous les univers qui existent à l’intérieur d’une lignée de conscience supramentale.

Mystère : Mot utilisé pour qualifier un aspect du réel que l’ego ne parvient pas à saisir. L’ego qui considère que quelque chose est un mystère subit une retenue d’information dans son psychisme. Cette limitation sera complètement éliminée lorsqu’il évincera toutes les forces descendantes à l’intérieur de ses chakras.

Opinion : Interprétation subjective d’une forme qui fait partie du discours d’un ego qui n’a pas accès au réel de ce qu’il observe. L’être qui a intégré la totalité de sa réalité solaire n’a pas d’opinion, puisqu’il établit le réel en fonction de sa capacité à accéder au savoir solaire qui caractérise sa conscience.

Parasitage : Interférence des forces descendantes sur l’ego. Tout individu incapable d’habiter sa lumière prépersonnelle subit différentes formes de parasitage, car il est inapte à vibrer en harmonie avec sa réalité universelle. Ainsi, les forces descendantes parasitent ses corps et ses chakras. Ces forces lui permettent de ne pas disjoncter devant le réel de sa lumière qu’il ne peut pas contenir, mais elles font en sorte qu’il est trompé dans sa définition de ce qu’il croit réel. Il nourrit donc le mensonge cosmique malgré lui.

Pensée : La pensée est un phénomène de communication télépathique ou d’échange d’énergie qui se produit entre différentes unités de vie ou plans de conscience.

Périodes évolutives : Périodes caractérisées par l’intégration par la planète Terre d’énergies puissantes provenant de différents astres matériels et immatériels. La Terre doit traverser sept longues périodes évolutives. Le nom de chaque période correspond au nom de la planète qui a un impact prédominant sur elle. Voici le nom de ces périodes : Saturne, Soleil, Lune, Terre, Jupiter, Vénus et Vulcain. Nous sommes actuellement dans la quatrième période, soit celle de la Terre, qui se caractérise par le besoin croissant de l’être humain à intégrer le principe de la Volonté. Malgré l’évolution lente des sociétés, certains individus peuvent intégrer ce principe et aussi celui de l’Intelligence. Leur conscience vibre alors aux énergies de la période de Jupiter, d’où l’expression « évolution jupitérienne ». Certains êtres parviennent à intégrer un troisième principe, celui de l’Amour, ce qui fait vibrer leur conscience aux énergies subtiles de la période de Vénus. Enfin, ceux qui intégreront les sept alephs de leur réalité solaire vibreront en syntonie avec le soleil immatériel Vulcain.

Périsprit : Énergie prépersonnelle diffractée. Cette diffraction se produit chaque fois que l’ego ne parvient pas à intégrer l’énergie solaire qui tente de le pénétrer. Le résultat est le développement de sa conscience subjective et le renforcement des énergies du Mal. Synonyme : Entité maîtresse.

Personnalité : Ensemble de caractéristiques propres à chaque ego et qui se manifeste à travers des comportements et des actions. La personnalité provient de la caractérisation de la lumière des sept alephs dans l’ego. Lorsque cette lumière est diffractée, la personnalité devient subjective ; plus la diffraction est grande, plus la personnalité se colore. L’être humain doit parvenir à ne plus diffracter sa lumière pour habiter sa personne réelle.

Personne réelle : Individu dont la personnalité n’est pas polluée par une diffraction de sa lumière prépersonnelle. Une personne réelle a intégré les alephs de sa réalité cosmique dans tous les plans de sa conscience multidimensionnelle.

Plan astral : Plan de conscience lié au corps astral des êtres humains. Il chevauche le plan matériel de la Terre et des astres du système solaire. Un ego qui ne parvient pas à intégrer sa lumière prépersonnelle se fait piéger par les influences des astres : il réagit subjectivement face à ce qu’elles lui font vivre plutôt que d’utiliser leurs forces pour apprendre à se connaître. Ce faisant, il crée des formes mensongères dans le plan astral de sa conscience. Avec le temps, le plan astral est devenu extrêmement pollué, car il s’est rempli de formes et de consciences incomplètes en lumière.

Plan de vie de l’âme : Voir Programmation.

Plan divin : Plan accédé et habité par les egos qui ont intégré les sept alephs de leur réalité solaire. Leur taux vibratoire correspond à celui du Père absolu (Esprit absolu ou Soleil blanc yang) et à celui de sa composante yin, la Mère absolue (Âme originelle ou Soleil blanc yin). Ces deux soleils sous-tendent la réalité divine de tous les êtres du cosmos. L’individu doit habiter sa nature divine pour pleinement la reconnaître et la manifester.

Plan éthérique inférieur : Plan qui abrite le corps éthérique inférieur humain.

Plan mental : Plan de la réalité mentale de l’ego.

Plan supramental : Plan habité par la conscience de l’individu qui a créé son Couple cosmique. Tout être qui accède à ce plan universel a intégré la première trinité des principes universels : Volonté, Intelligence et Amour. Le plan supramental est reconnu comme étant la demeure des archanges (Esprits universels).

Plan surmental : Plan relié au mental supérieur de l’être humain, et également à son esprit et à son double éthérique, qu’il crée lorsqu’il intègre les principes de la Volonté et de l’Intelligence. Ce plan est reconnu comme étant la demeure des anges (esprits).

Plan yang : Ensemble des plans caractérisés par la manifestation des esprits et de leur évolution vers le royaume supramental du Soleil blanc yang.

Plan yin : Plan caractérisé par la non-manifestation des esprits et qui abrite le royaume des âmes, le Soleil Central.

Prépersonnel : Qualifie la lumière qui correspond à la source et à la manifestation créative de la conscience intégrale de l’être. Ce qui est prépersonnel n’appartient pas à l’ego comme tel, mais fait partie de sa réalité solaire.

Principe solaire : Voir Alephs.

Programmation : Plan de vie inscrit dans la structure de l’âme. Sa fonction est de permettre à l’ego d’évoluer à l’intérieur de paramètres définis afin qu’il puisse un jour dépasser son réflexe involutif de réfléchir la pensée. Lorsqu’il y parvient, il interagit avec les entités, les esprits et les forces qui sont derrière la pensée. Dès lors, il utilise sa programmation pour vivre une expansion psychique continue. Synonyme : Plan de vie de l’âme.

Psychisme : Structure mémorielle qui reflète la grandeur de la conscience de l’ego. Plus l’ego est évolué, plus son psychisme devient vaste et plus sa conscience devient grande et définie.

Psychologie évolutionnaire : Science qui a comme objet l’étude objective de l’ego en lien avec ce qu’il vit. Cette psychologie s’appuie sur la réalité que la pensée vient d’ailleurs et que c’est l’intégration de cette constante universelle qui permet à l’individu de comprendre les mécanismes occultes qui l’ont maintenu dans l’ignorance de sa réalité depuis des siècles.

Psychologie involutive : Ensemble de manières de penser et de réagir propres à l’ego qui répond subjectivement devant ce qu’il ne comprend pas de la vie. Cet ego ne parvient pas à intégrer la lumière non diffractée de ses alephs, ce qui l’oblige à vivre sous le joug des forces descendantes. Ses comportements sont dictés par ce qu’il ne sait pas de la vie, plutôt que d’être l’extension de ce qu’il sait.

Psychologie moderne : Science qui s’appuie sur l’expérimentation, sur la recherche et sur la réflexion pour expliquer le rapport de l’ego avec la vie. Cette science explore les comportements humains normaux et pathologiques, sans toutefois entrer dans l’occulte derrière le phénomène de la pensée.

Rayons : Voir Alephs.

Réel : Aspect véritable de ce qui est, qui n’est pas voilé par le mensonge cosmique.

Respect : L’individu qui parvient à se respecter tout en respectant l’autre vit dans sa véritable sensibilité, car il tient compte de la sensibilité de chaque personne. Il est honnête et sincère, tout en étant ouvert au fait qu’il doit continuellement ajuster ses rapports avec autrui pour préserver l’équilibre et l’harmonie. Il sait que chacun a quelque chose d’unique à réaliser.

Satan : Condensation personnalisée de toutes les émanations vivantes du mensonge cosmique.

Savoir : Résultat de la capacité de l’ego à entrer à l’intérieur de lui-même pour y puiser des mémoires solaires. Plus la vibration d’un ego s’élève, plus son âme lui donne accès à sa nature solaire en lui créant des corps qui lui permettront d’accéder à l’information dont il a besoin. Ces informations ne sont pas des ramassis de connaissances : elles résultent de la capacité de l’être à entrer dans sa vibration identitaire et à explorer la partie de son psychisme qui fait partie des circuits universels. Le savoir ne peut pas être réfléchi sans devenir une connaissance, ce qui explique pourquoi il doit être capté vibratoirement.

Scient : Caractéristique d’un individu qui a accès à une partie ou à la totalité de la science évolutionnaire humaine, et parfois également à la science de la magie cérémoniale du cosmos.

Sensibilité : Capacité de l’individu à toucher sa véritable essence, celle-ci étant liée à l’axe central du rayon de l’amour pour l’autre.

Sensiblerie : Sensibilité colorée et subjective. Elle caractérise l’énergie de la sensibilité qui est diffractée dans l’ego, ce qui lui donne un caractère mensonger.

Singularité : Sphère centrale qui correspond à la Source originelle d’un monde. Dans ce lieu singulier, il n’y a pas de continuum d’espace et de temps, mais une densité infinie. La Singularité est le point central du trou de ver qui sépare le plan yang de la manifestation du plan yin de la non-manifestation. Du côté yang de ce trou de ver, il y a un trou noir yang qui est au centre d’un Soleil blanc yang. Du côté yin, il y a un Soleil blanc yin, entouré d’un trou noir yin.

Soleil blanc yang : Communément appelé « Soleil », le Soleil blanc yang est une structure atomique manifestée qui fait partie du macrocosme humain et qui regroupe un grand nombre de Couples cosmiques sur le plan supramental. Chacun des esprits qui le composent a atteint un niveau élevé d’évolution. Le centre de ce soleil est un trou noir yang. Synonymes : Soleil, Soleil manifesté.

Soleil blanc yin : Soleil immatériel qui fait partie du plan yin du réel et qui est entouré d’un trou noir yin. Ce soleil est le royaume divin et absolu des âmes et il contient les mémoires solaires reliées à la création de notre monde. La manifestation de ces mémoires se fait à travers le Soleil blanc yang. Synonyme : Soleil Central.

Soleil Central : Voir Soleil blanc yin.

Souffrance psychologique : Type de souffrance qui survient lorsque l’ego ne parvient pas à réellement prendre conscience de lui-même à travers ce qu’il vit. Le stress ou la tension qu’il subit l’amène à disjoncter, c’est-à-dire à diffracter sa lumière prépersonnelle. Cela fait en sorte qu’il crée des formes mensongères dans son corps astral. Sa souffrance se colore d’une émotivité qui maintient son aveuglement face à sa réalité solaire et face à ce qu’il ne parvient pas à voir en lui-même.

Souffrance psychique : État de tension qui permet à l’individu de prendre de l’expansion dans son psychisme en dévoilant des formes qu’il n’avait pas encore regardées. Sa souffrance ne le mène pas vers un cul-de-sac psychologique, car il utilise son feu comme instrument de propulsion, déplaçant ainsi son double éthérique dans des éthers de plus en plus éloignés. Il accède de manière croissante à la science de la vie, car il utilise tout ce qu’il vit pour grandir en conscience.

Source universelle : Source qui émane de la Source originelle et regroupe les Esprits universels (Père universel) et les Âmes universelles (Mère universelle) sur le plan supramental.

Source originelle : Origine première ou divine de l’être et de toute forme de vie dans notre monde.

Source originelle primordiale : Première source originelle, au début de tous les temps. Synonymes : Soleil blanc yin primordial, Soleil Central primordial, Source Centre première.

Spiritualité : État d’être qui correspond à l’élévation du taux vibratoire de l’ego, mais insuffisamment pour qu’il parvienne à intégrer le principe de l’Intelligence. La spiritualité humaine découle de l’attirance de l’ego envers la grandeur de l’Invisible et la beauté des sphères célestes. Toutefois, cette spiritualité ne tarde pas à se colorer, puisqu’elle n’est pas filtrée par le discernement intelligent de l’ego. Conséquemment, l’ego interprète subjectivement la réalité des sphères célestes, jusqu’au jour où il parvient à ne plus en diffracter la lumière.

Taux vibratoire : Fréquence ondulatoire qui caractérise les différents corps d’une personne. Un taux vibratoire élevé correspond à un niveau de conscience élevé.

Transparence : Caractéristique d’un ego qui est capable de se montrer tel qu’il est, sans avoir besoin de s’imposer, d’avoir raison ou de cacher quelque chose. Lorsque l’ego est intégralement transparent, il se laisse habiter par son énergie prépersonnelle sans que celle-ci ne subisse de diffraction ; il n’y a plus de différence vibratoire entre lui et sa lumière.

Trou de ver : Passage qui sépare le plan yin du plan yang de la manifestation de la Source originelle. En son centre se situe la Singularité de la Source originelle.

Trou noir yang : Trou noir qui existe au centre de chaque Soleil blanc yang. Un trou noir yang sert à aspirer les âmes dont l’esprit n’a pas réussi à évoluer suffisamment.

Trou noir yin : Trou noir qui entoure le Soleil Central sur le plan yin de la non-manifestation de l’esprit. Ce non-lieu est le dortoir des esprits non manifestés.

Universel : Relatif au plan supramental.

Vaisseau solaire : Unité de vie faisant partie du plan supramental de la conscience humaine et du Soleil blanc yang. Sa structure, qui correspond au symbole de la Fleur de vie, est commune à tous les soleils. Un Vaisseau solaire est composé de sept Couples cosmiques fondamentaux et de soixante-quatre couples universels.

Vibration : Mouvement ondulatoire de l’énergie qui anime toute forme. Une vibration ne doit pas être réfléchie par l’individu, mais plutôt intégrée et assimilée, pour conserver sa véritable nature.

Vierge : Femme qui a intégré les sept alephs. La femme Vierge représente la plus haute manifestation de l’Idéal de perfection sur la Terre ; sa pureté est absolue. Elle n’a pas de karma.

Volontaire : Caractéristique de l’individu qui a intégré le principe de la Volonté.

Volonté (principe) : Le principe universel de la Volonté fait partie de l’âme et se manifeste à travers des formes qui correspondent au taux vibratoire croissant de l’ego. L’ego intègre ce principe lorsqu’il prend conscience de son aura et des formes qu’il habite dans l’Invisible et dont il est capable de supporter la nature. C’est le premier aleph que l’ego doit intégrer.

— Sandra Vimont

LE TAROT PSYCHIQUE

SOURCE

Cette formation est non seulement intéressante pour comprendre les événements de la vie, mais aussi pour développer sa voyance et sa parole (c’est-à-dire son contact avec son double éthérique). Au début de la première journée, j’explique la dynamique de l’égo, de l’âme, de l’esprit et des événements. Cela aide les participants à développer une vision d’ensemble dans laquelle les arcanes de Tarot s’inscrivent. Par la suite, je parle des arcanes et explique comment les utiliser. À la fin de la formation, les participants font leurs propres tirages au Tarot et peuvent faire des tirages pour autrui.

LA GUÉMATRIE

Apprendre à faire un plan de vie de l’âme,
connaître sa programmation

SOURCE

Nombres en guématrie, détail : L’apprentissage de la guématrie s’adresse à toute personne qui a suivi le cours de tarot psychique et qui s’intéresse à l’évolution de la conscience humaine. Cette formation permet à chaque participant de découvrir et d’étudier son plan de vie de l’âme et d’apprendre à préparer un tel plan pour autrui. L’individu qui connaît son plan de vie ouvre son regard sur sa réalité : il découvre que sa personnalité n’est pas le reflet parfait de son « moi intégral ». Toutefois, en intégrant le réel de chacune des vibrations qui font partie de sa programmation, il accède graduellement à qui il est sur les plans supérieurs de sa conscience. Ultimement, cela lui permet de vivre la continuité de sa nature supérieure dans son égo et dans son corps matériel, sans diffracter sa lumière.

CONCLUSION

L’aboutissement du tout n’est pas lié aux désirs de l’égo ni à des attitudes psychologiques, mais est lié à la capacité de l’être à intégrer le réel de qui il est sur tous les plans de sa conscience”-Sandra Vimont-


L’homme de demain écrira graduellement sa vie nouvelle de par sa volonté et son intelligence d’agir face au mensonge subtil qui s’introduit dans son mental et ce faisant, il détruira les assises sur lesquelles sa conscience involutive s’est abreuvée. Son supramental deviendra son nouveau lien avec l’universel, donc un espace vivant et dynamique, et l’homme-fusion intégral et réel naîtra.
SOURCE

TÉLÉCHARGEZ LE LIVRE GRATUIT

 

15 CLÉS ASCENSEURS POUR VOTRE ÉVOLUTION

DOCUMENT AU FORMAT PDF DE 31 PAGES

Les personnes ayant lu le livre sont jusqu'à maintenant, unanimes, et disent que c'est un excellent document.

>Vraiment aidant pour notre évolution et notre vie en générale. Cela nous fait beaucoup réfléchir!

 

C'est réussi, voyez vos courriels!