Introduction

Pour débuté, je désire vous introduire mon invité, Jean-Jacques Piroux, qui nous propose sa définition de la conscience, basé sur son expérience et son savoir.

Il est l’auteur du blog en hommage a l’œuvre de Bernard de Montréal. Vous pouvez consulter le blog à l’adresse suivante: http://hommageabdm.canalblog.com/

Pour voir la vidéo [Entretien sur la conscience] cliquez sur l’image ci-dessous.

Vidéo ConsciencePlus # 10

Vous avez des commentaires ou des suggestions?

Allez au bas de l’article,  vous êtes assuré que nous allons les lire.

Article

L’article paraîtra sous-peu.

Complément Surprenant

[image]

[image]

[image]
[image]
”LA CONSCIENCE, C’EST UNE ÉNERGIE QUI A BESOIN D’UNE FORME POUR SE MANIFESTÉ, C’EST AUSSI UNE ÉNERGIE QUI VA FAIRE ÉVOLUER LA FORME, POUR PERMETTRE A LA FORME DE RÉPONDRE A L’APPEL DE LA VIE”-Jean-Jacques Piroux-
Jean-Jacques Piroux, qui nous propose sa définition de la conscience, basé sur son expérience et son savoir. Il est l’auteur du blog en hommage a l’œuvre de Bernard de Montréal. Vous pouvez consulter le blog à l’adresse suivante:http://hommageabdm.canalblog.com/
[image]

[image]

[image]
SOURCE

[image]

” LE RÈGNE DU VIVANT”
”Notre CONSCIENCE est limitée, non pas à cause de sa nature intrinsèque, mais surtout à cause du “niveau” auquel nous la maintenons”
Est-ce qu’une plante considère les minéraux (sa nourriture) comme inerte ? Cette conception de matière inerte et vivante n’est peut-être qu’une erreur de perception après tout. Une question d’échelle de grandeur ou d’échelle de vitesse. Il ne faut pas oublier que les minéraux évoluent eux aussi, et ils ont une conscience et une âme eux aussi. Alors, le terme inerte pour quelque chose qui a une âme et une conscience me semble un peu déplacé, vous ne trouvez pas ? L’expérience de l’Esprit dans la matière ne connait pas de frontière, ni de limite.
[image]
Après avoir vécu l’expérience du monde minéral l’Esprit a voulu poursuivre l’aventure, et pour se faire il a créé ce que nous appelons la vie. Ce qui n’est peut-être qu’une autre forme plus évoluée de manifestation de l’Esprit dans la matière.L’humain n’est pas le stade ultime de l’évolution mais il a en lui les capacités de l’atteindre. Ce que l’on appelle plus communément l’état angélique (ou divin) est la prochaine étape de l’évolution de l’homme.Les règnes -dits- inférieurs au règne humain vivent en l’homme tout comme le règne humain vit en l’ange. Tous les règnes sont donc tout aussi développés les uns que les autres. Ils permettent à chacun d’expérimenter la matière de manière progressive et sous un angle différent.”Il n’y a pas plus de différences entre animaux et hommes que hommes et anges.”Tout ce qui précède le règne humain est présent en lui comme des poupées russes.

[image]

NAICA LA GROTTE AUX CRISTAUX GÉANTS
VIDEO – CLIQUEZ ICI-
C’est en 2002 que d’étonnantes grottes de cristaux furent découvertes au nord du Mexique, dans le désert de Chihuahua. Alors que 2 mineurs perçaient un nouveau tunnel d’aération, ils débouchèrent par hasard sur une exceptionnelle grotte de cristaux, appelée aujourd’hui grotte de Naica, où s’hérissent les plus grands cristaux jamais répertoriés au monde.
[image]
D’une beauté magnifique, ces grottes font partie des plus grandes découvertes géologiques de ces dernières années. La grotte de Naica, qui tire son nom de la mine de plomb, de zinc et d’argent, se situe à 290 mètres en dessous du niveau de la mer. Leur croissance a duré environ 600 000 ans, car les conditions étaient particulièrement stables. Pendant tout ce temps, ils ont poussé d’un millimètre par siècle environ. et s’est interrompue il y a environ 30 ans, quand l’eau a été pompée (on pompe 1 000 litres d’eau à 56 °C à la seconde à Naïca) pour exploiter la mine. Dès que l’exploitation minière s’arrêtera, les pompes seront coupées et la grotte sera de nouveau envahie d’eau et la croissance des cristaux reprendra.

[image]
MESURER LE TAUX VIBRATOIRE
DES MINÉRAUX AVEC UN PENDULE

VIDEO – CLIQUEZ ICI-
[image]
Le Baromètre de Bovis permet de mesurer la « vibration » d?un lieu, d?un être vivant, d?un objet en “unités Bovis”. La référence de base est de 6500 unités, mesure moyenne de l?être humain en bonne santé. En deçà de 6500, vous pourrez déduire que la personne est souffrante, et si vous êtes très en deçà comme dans des valeurs inférieures à 4500, vous pouvez présager que la vitalité est extrêmement faible. Si par contre, la mesure est supérieure à 6500, le sujet est en bonne santé. Ce cadran en demi-cercle permet de monter jusque 18.000 angstrom pour mesurer les hauts lieux vibratoires.
LE BIOMETRE DE BOVIS
[image]
Pour mesurer les taux vibratoires, on utilise le biomètre de Bovis: c’est une sorte de réglette que l’on utilise avec un pendule et qui fut conçue par le physicien Bovis. Elle détermine la valeur en Unité Bovis d’un lieu (UB). Le biomètre nous donne trois dimensions de 0 à 20 000 UB : niveau physique
de 20 000 à 40 000 UB : niveau du corps éthérique, des nadis et des chakras
de 40 000 à 90 000 000 000 000 000 UB soit 16 zéro après le 9 ce qui correspond à des fréquences vibratoires presenti jusqu’à 10 km : domaine du spirituel, hauts lieux cosmo-telluriques, perceptible seulement dans les plus grands sanctuaires.Un lieu moyennement équilibré, donc neutre, présente 20 000 UB. En-dessous, le lieu est affaibli et peut devenir nocif. Au dessus de 6 000 000 000 000, le lieu est trop fort pour l’homme : il ne peut y rester trop longtemps sans se déséquilibrer énergétiquement.On peut aussi mesurer la vitalité de l’homme avec le biomètre : à 4 000 UB, l’homme est malade, à 3 000 UB, il est très malade, et à partir de 2 000 UB, il a un pied dans la tombe. Entre 12 000 et 70 000, il est en pleine forme physique (on ne parle que de physique) ! Le biomètre de Bovis est l’instrument de mesure indispensable pour pouvoir calculer le taux de vibration énergétique. Il est divisé en deux zones : de 0 à 12 500 unités et de 12 500 à 120 000 unités Bovis.
SOURCE
À QUEL NIVEAU VIBRER ?
TESTEZ VOTRE TAUX VIBRATOIRE AVEC VOTRE PENDULE-CLIQUEZ ICI-
[image]
Comme pour le poids, nous pouvons jouer sur notre niveau vibratoire. Comme pour notre poids cela aura des conséquences sur la façon dont nous sommes perçus, dont nous nous sentons et dont nous nous maintenons. Il est entendu que cela à un impact sur la façon dont nous nous sentons en société parmi des gens de basses vibrations.Il faut savoir qu’en changeant son niveau vibratoire, on prend la responsabilité de créer des changements dans sa vie, des changements parfois difficiles à intégrer.

[image]

UN ROBOT EST PARVENU À PRENDRE
CONSCIENCE DE LUI MÊME

VIDEO – CLIQUEZ ICI-
Alors que certains robots se préparent pour s’affronter dans un duel à mort robotique, d’autres viennent finalement de prendre conscience d’eux-mêmes. Une avancée dans le monde de la robotique non négligeable. Ce n’est pas la première fois qu’un robot parviens à prendre conscience de son être, seulement cette fois, c’est sans aide extérieure.
[image]
Un robot QBO est le premier robot à avoir pris conscience de qui il était lors d’un test. L’opérateur l’ayant placé devant un miroir, il lui demande, qui est-il. QBO ne sait pourtant pas. Suite à cette réponse, l’opérateur lui signale que ce qu’il voit dans le miroir est son reflet. QBO ne traine pas, analyse ce qu’il voit et le sauvegarde dans sa banque de données. Lorsque l’opérateur lui repose la question, QBO a cette fois une réponse et sait que c’est lui qui est reflété dans le miroir. Il n’a fallu que quelques secondes à ce robot pour appréhender ce qui se trouve autour de lui.
http://www.atelier.net/trends/articles/prospective-robots-pourront-un-jour-une-conscien…

Humain, robot et concience
VIDEO – CLIQUEZ ICI-

Court métrage science fiction-Dans un futur plus ou moins lointain, es moines d’un temple bouddhiste font appel un technicien pour effectuer un check up technique sur un robot qui semble montrer un disfonctionnement singulier, il parle et agit en être illuminé d’après les moines.

[image]

LES 7 PLANS DE VIE
”Une forme a besoin d’une conscience pour exister
alors qu’une conscience n’a pas besoin de forme pour exister”

SOURCE
A travers la fleur de Lys on retrouve les 7 plans, les mondes de Lumière, les mondes de la matière, le plan mental qui est au milieu.
[image]
dans l’ésotérisme il y a beaucoup d’écoles ésotériques qui nous disent : il y a les plans de la Lumière, il y a les plans des Ténèbres, ici sur la matière on essaye de se débrouiller…Alors on divisera le tout par une barre, les Plans de la Lumière sont en haut, on les appelle Atmiques, Bouddhiques, Nirvaniques.Le mental est ici (il désigne le trait horizontal) dans le mental c’est comme une loupe dans laquelle tu as l’Ego, et puis à travers cette loupe-là qui est colorée, avec le périsprit, tu as ici le passage qu’on appelle l’âme, qui est une espèce de couloir, de tunnel, qui des plans de la Lumière nous incarne dans 3 plans : Ethérique, Physique et Astral.
[image]

[image]

LA CONSCIENCE SELON BERNARD DE MONTRÉAL
SOURCE
[image]
on peut définir le mot conscience de différentes façons, mais, dans le cadre de l’instruction que j’impacte, le mot conscience veut dire la science de l’Intelligence à travers l’esprit pour le bénéfice de l’Ego.
Donc un être humain conscient, c’est un humain qui possède un esprit dont le rapport avec l’Ego n’est plus soutenu par la mémoire ou l’expérience antérieure, mais est soutenu directement par le rayon de la création, donc ce rapport-là qui crée ce qu’on appelle une fusion donne à l’être humain une Conscience Réelle, c’est-à-dire une conscience évolutive qui n’est pas conditionnée par les facteurs planétaires de son inconscience, mais qui est conditionné par le rapport parfait entre cette Lumière, ce rayon, l’esprit qui est prêt à la recevoir, et l’Ego qui est suffisamment solide pour la capter.De la conscience, universellement c’est de l’énergie, qui a besoin d’un support pour se manifester. Donc, une énergie qui a besoin d’un support pour se manifester, sur le plan minéral manifeste de la conscience minérale, une énergie qui se manifeste sur le plan de la plante, sur le plan végétal, est une énergie de conscience plantaire, végétative ou végétale, la même chose au niveau des animaux, la même chose au niveau de l’être humain inconscient, la même chose au niveau de l’être humain conscient, la même chose au niveau de l’immortel, la même chose au niveau de l’éternel, donc de la conscience, c’est simplement de l’énergie.

Là où l’être humain doit comprendre, et faire une étude profonde de sa relation avec cette énergie, et ça, ça s’adresse à tous les êtres humains de la Terre qui sont arrivés à un certain niveau d’évolution spirituelle, c’est de réaliser, de constater, et de savoir avec certitude, que de la conscience, ce n’est pas quelque chose qui s’imprime dans l’être humain d’une façon gratuite, mais c’est quelque chose qui fait partie de l’être humain, lorsqu’il en a compris les Lois, autrement dit un être humain qui recevrait cette énergie ou un être humain qui reçoit cette énergie, ou les humains qui recevront dans le temps cette énergie, et qui ne seront pas encore habitués à en comprendre les Lois feront énormément d’erreurs, autrement dit ils feront des erreurs d’adaptation à cette énergie.
LES DÉBUTS DE LA CONSCIENCE SUPRAMENTALE
Pour les adeptes de la pensée de Sri Aurobindo, la descente de la conscience supramentale dans la matière se serait accomplie pour la première fois en 1956, soit lorsque Mère, disciple et compagne spirituelle de Sri Aurobindo, est parvenue à dépasser les limites du mental humain pour accéder à un autre plan, celui des mondes du supramental, comme elle le raconte d’ailleurs elle-même dans un ouvrage monumental (l’Agenda de Mère). Par contre, au Québec, on considère généralement que la descente du supramental s’est effectuée en 1969, année à laquelle Bernard de Montréal a vécu le phénomène de la fusion psychique.
[image]

Alors, qu’en est-il : 1956 ou 1969 ? Laquelle de ces années doit-on retenir ? Quand l’ère de la nouvelle conscience a-t-elle débuté ?
En 1956, Mère a accédé au plan supramental pour la première fois au travers l’élévation de son mental, et sa matière cellulaire a certes été transformée. Du côté de Bernard de Montréal, celui-ci a vécu la fusion psychique, soit la fusion de son ego avec son âme et son esprit, en 1969. Ceci implique qu’il a non seulement accédé au plan supramental, mais il a aussi créé son double éthérique dans le plan surmental, pour subséquemment s’unifier à sa contrepartie féminine sur le plan supramental pour créer ce que nous appelons le couple cosmique. Ceci signifie que sa conscience habitait l’éther en permanence, ce qui l’a rendu immortel en conscience. Il n’est donc pas retourné dans le monde de la mort lorsqu’il a quitté son corps matériel ; il a plutôt continué d’habiter sa conscience dans l’éther. En conclusion, 1956 a été le préambule à 1969.Son thème majeur étant de “détruire les formes”… pour permettre à l’humain d’accéder à son intelligence pré-personnelle, sans émotion, ni égo. Il a souvent déclaré que “çà parle en dedans” de lui.
LE SUPRAMENTAL SELON BERNARD DE MONTRÉAL
[image]
SOURCE
[image]
Tous les êtres humains ont en eux un contact quelconque avec le Supramental, mais l’Ego ne permet pas que ce contact se concrétise, parce que l’Ego vit constamment dans la crainte, il vit dans la crainte de lui-même, il vit dans la crainte de ce qu’il entend, il vit dans la crainte de ce qu’il perçoit, il vit dans la crainte de ce qu’il savait, il vit dans la crainte de ce qu’il peut découvrir, la crainte est la fondation même de l’Ego, l’Ego qui n’a pas de crainte n’est plus un Ego humain, c’est un Ego Supramental.Le Supramental c’est un contrat pour toujours entre l’être humain et le Cosmos, l’être humain n’atteint pas le Supramental, le Supramental vient à l’être humain.Alors, les étapes pour arriver au supramental, c’est d’abord de ne pas mésestimer l’intuition. Ce qui leur manque, c’est la certitude de leur intuition, et quand vous commencez à être certain de ce que vous savez, vous commencez automatiquement à travailler avec le Supramental, vous n’êtes plus influençable, par personne, ni par les êtres de la Planète, ni par les extraterrestres, ça c’est ce qu’on appelle la liberté continue, tant que vous êtes influencé par des gens, par des idées, vous n’êtes pas dans le Supramental !

[image]

LA TRADITION DES SEPTS RACES-RACINES
SOURCE-CLIQUEZ ICI-
[image]

Dans la Théosophie, les Races sont des grandes familles humaines qui se succèdent au fil des Grands Cycles. Cette différenciation en terme de “Races” ne se fonde pas sur un racisme biologique haineux et méprisant mais sur une idée de stades de développement de la conscience parmi les Hommes ; et cela quelle que soit leur pseudo-appartenance à une “race” particulière d’un point de vue biologique. Ceci n’enlève rien au fait que, d’une part, le patrimoine génétique est commun à tous les Hommes qui peuplent notre planète et que, en étant le corollaire, l’Humanité est Une, spirituellement parlant.

L’Humanité est actuellement au stade de la Cinquième Race-Racine et de sa Cinquième Sous-Race.

Dans la Théosophie, il existe 7 Races-Racines ou Races-Mères :

L’Humanité est actuellement, ésotériquement parlant (mais peut-être pas occultement), au stade de la Cinquième Race-Racine et de sa Cinquième Sous-Race.
Dans la Théosophie, il existe 7 Races-Racines ou Races-Mères :
Première Race-Racine, dite Polaire (ou, chez certains théosophes tardifs, Adamique) ;
Seconde Race-Racine, appelée aussi les Nés-de-la-Sueur (ou, chez certains théosophes tardifs, la race Hyperboréenne, du continent de l’Hyperborée) ;
Troisième Race-Racine, dite Lémurienne (du continent de Lémurie);
Quatrième Race-Racine, dite Atlante (du continent de l’Atlantide);
Cinquième Race-Racine, dite Aryenne ;
Sixième Race-Racine, future race de la fraternité universelle, appelée parfois “Race Bleue” ;
Septième Race-Racine.
Sept Sous-Races
Développement de L’Homme-CLIQUEZ ICI-
[image]
Chacune des Sept Races-Racines contient Sept sous-stades de conscience, appelés les Sept Sous-Races. Selon les différents auteurs Théosophes, on se rend compte que les composantes (et héritiers contemporains) des différentes Sous-Races ne sont pas les mêmes. Vérités différemment dévoilées selon les époques ou volonté de demeurer dans le domaine de l’exotérisme.

‘’Asservir, se servir, servir ; telle est la traversée du Règne humain. Aujourd’hui, certains asservissent des peuples, beaucoup se servent, mais très peu servent. L’être du cinquième règne doit pouvoir dire en finalité : ” Je suis la Vie au service des vies. “

Nous n’avons pas débuté notre voyage d’abord sur cette planète mais nous sommes déjà plus tôt passés par le règne minéral, végétal et animal. Nous avons, dans une période de temps inimaginable changé plusieurs fois nos vêtements, en tant qu’âme cependant, nous gardons notre identité. Au plus profond de notre être, nous sommes une monade immortelle, une unité, une étincelle de l·océan infini de l·être. Nous passons sur cette planète par 7 périodes de vie, 7 races racines, et chaque race a elle-même 7 sous races avec des ramifications. Ces nombreuses subdivisions peuvent nous déconcerter. Nous comprenons cependant le développement de l’homme et de l’univers lorsque nous faisons une étude de la grossesse humaine par laquelle nous sommes tous passés inconsciemment. Car O·embryon répète en bref toutes les phases du développement. De même qu’au début l’embryon a une forme gélatineuse, la première race n’était pas encore dense et physique et sans squelette intérieur. La deuxième race, les « nés dans la sueur » a conduit à une condensation progressive des formes gigantesques, changeantes, ce qui a continué pendant la troisième race, appelée aujourd’hui lémurienne. Les corps devinrent plus petits et les formes étaient différentes de celles d’aujourd’hui. Jusqu’au milieu de la troisième race, l’homme était sans mental et les deux sexes Q’étaient pas séparés. Au troisième mois, l·âme entre pour sept mois dans le giron maternel et se vêtit des couches de la personnalité. La majorité cependant se tourna vers le mental inférieur et physique, ils se développèrent intellectuellement, aux dépens du spirituel. Peu à peu, les hommes disparus avec le déluge réapparurent dans de nouveaux corps. Bien qu’ils aient porté en eux l’essence de l’expérience de la souffrance, ce qui leur permit un certain progrès, la recherche du pouvoir et une fierté séculaire recommencèrent à grandir. Nous sommes au seuil de la 6ième sous-race de la 5ième devant le devoir de briser la cristallisation du mental matériel et de nous élever à l·intuition avec un mental purifié. Les pionniers de la 6ième sous-race se rassemblent surtout en Amérique, où depuis 300 ans, des hommes de tous les peuples sont mélangés en une nouvelle semence. Si un jour les attitudes séparatives atlantidéennes de pouvoir, manipulation économique et pensée religieuse militante sont surmontées, leur tendance à des performances exceptionnelles et à une pensée libre leur ouvrira alors un chemin au nouveau. Un pont vers l·est conduira dans un avenir encore lointain à la 6 et 7ième race, à une civilisation spirituelle en coexistence paisible.

[image]

Sixième règne : le règne divin, règne de la Volonté du Bien de l’ensemble, où l’Amour véritable peut s’exprimer en totale harmonie et sous l’égide de l’énergie de Volonté divine. Le Bouddha, le Christ sont des êtres en conscience du sixième règne.
Septième règne : le règne macrocosmique, qui pourrait représenter pour nous le stade de la Perfection. Cinq races sont demeurées sur Terre.
La sixième race doit procéder d’un amalgame des races racines
et l’être humain sera enfin rapatrié depuis le cosmos sur son monde à lui avant d’être mis en contact avec l’univers habité.

‘’L’homme est oeuvrier de lui-même et de la vie. Là, il établira ce pont de lumière entre lui au plus bas, et sa racine de vie au plus haut dont il ne sera plus que le reflet dans toutes ses pensées, ses paroles, ses actions “.

[image]
VIDEO-6e RACES par Bernard de Montréal-CLIQUEZ ICI-

[image]

L’ASTRAL D’APRES COMMUNICATION DE GILLES SURPRENANT
”C’est le corps astral qui permet à l’individu de faire un voyage astral. Le double éthérique est plutôt un véhicule qui permet à l’individu de circuler à l’intérieur des plans éthérés. C’est à l’intérieur de ces plans que l’individu peut explorer le réel de sa conscience. D’ailleurs, contrairement au plan astral, les plans éthérés sont libres de la forme.”-Sandra Vimont-
[image]
Voici un extrait de mes communications sur le Sujet de l’Astral:
ASTRAL : (astre=étoile, al=dieu) véhicule d’énergie de l’homme qui vibre au contact du monde du désir inconscient et positivement à l’émotion consciente. Le désir du désir est un obstacle à la pleine conscience car elle amène ce corps magnétique à un déséquilibre spirituel. Ce corps permet une libération conditionnelle du monde de la matière qui est la cellule de l’âme qui sera libérer par l’esprit sauveur. Le corps astral est utile pour les êtres qui veulent pratiquer l’expérience de la mort de leur vivant car la mort de l’égo permet la découverte du voyage avec un corps supérieur nommé éthérique qui est la peau de l’esprit. Le monde astral est habité par soit des entités décédés ou par des êtres de lumière ou dans le bas astral par des entités de l’ombre. Seul les initiés peuvent sans craindre voyager à l’intérieur de ce plan car ils ont un passeport valider aux yeux des sentinelles de vérification du discernement qui est un véritable paratonnerre contre les éclairs psychiques de ces êtres. Le monde astral est alimenter par une incompréhension de lui-même et plus l’homme devient conscient plus l’astral négatif est en colère, mais l’épreuve permet de se connaître donc par la transformation des obstacles sur son chemin de vie, il pourra augmenter la manifestation de son esprit. Votre réaction à des émotions multiples sur terre détermine votre comportement dans le monde astral donc vos actions sont proportionnelles à votre résistance psychologique. Tout est bon si votre volonté demeure intacte. « CE QUI EST UN PLANCHER POUR L’UN EST UN PLAFOND POUR L’AUTRE; TOUT DÉPEND DE SON NIVEAU DE RÉSIDENCE. »
[image]

[image]
[image]

[image]

LE DISCERNEMENT
Étymologie DISCERNER,Du latin discernere : séparer, mettre à part.-”Le discernement c’est un sabre, la sagesse c’est une fleur, l’humanité a parlé de sagesse, a été élogieuse envers elle, parce que l’être humain ne pouvait pas encore marcher de ses propres pieds sur une Terre conquise par lui-même, lorsque l’être humain aura conquis la Terre par lui-même, la sagesse fera partie du passé, et le discernement deviendra la faculté impératrice de la nouvelle civilisation.”-Bernard de Montréal-
[image]
Capacité à apprécier avec justesse et clairvoyance une situation, des faits. Synonyme clairvoyance Anglais discernment .-Le discernement est la faculté de reconnaître distinctement en faisant un effort des sens (vue, ouïe,…) ou de l’esprit, ou de tous ces éléments conjugués. Le discernement peut en première approche se rapprocher de l’intuition. Le discernement permet de reconnaître par perception précoce.Bien que le bon sens ne fasse plus tellement partie de notre société contemporaine, il reste complémentaire du discernement car il implique expérience et lucidité.
[image]

ETYMOLOGIE DU MOT CONNAISSANCE : « NAÎTRE AVEC ».
” LA CONNAISSANCE ” C’est l’intégration du SAVOIR.”
Si le français « connaissance » se décompose en « co-naissance », naître avec, et si l’anglais « understand » signifie littéralement « se tenir en dessous » – en dessous de quoi, si ce n’est de l’idée ?Hors en latin naitre se dit “nasci/nascor” qui veut dire croitre, exister, commencer. Par un étrange hasard le français à retrouver le latin, car nascor vient de gnascor (le g est tombé dans la prononciation) qui a donné gênes en français (géniteur, etc.) et hop on retombe sur un “cognastor à rapprocher de cognosco.
[image]
Tout ça pour dire que connaitre signifie bien “naitre avec”, mais pas forcément dans le sens inné, mais dans le sens “croitre avec” donc une sorte de savoir qui s’emmagasine via l’expérience.Connaitre qui dérive du latin cognoscere/cognosco (qui a donné cognitif en français) qui signifie plus ou moins fréquenter ou comprendre. Étrangement Connaitre signifierait “apprendre à connaitre par la fréquentation l’expérience, la compréhension). Toutes ces coïncidences seraient-elles de simples caprices du langage ?L’homme a le devoir de transmettre sa connaissance à ses semblables et aux générations futures. Cette transmission fait grandir celui qui reçoit la connaissance et celui qui la donne. En effet, les hommes sont en interaction. Et c’est par l’entraide qu’ils progressent plus vite.Les connaissances ésotériques facilitent l’évolution, parce que l’étudiant pénètre le sens caché et acquiert le « Pouvoir». C’est un processus de longue haleine, l’assimilation se fait lentement et exige une maturité spirituelle.Tant que l’étudiant a des connaissances théoriques, il ne peut pas avoir de contact intime avec son Moi réel. Les connaissances ésotériques acquises établissent un lien permanent entre le fidèle et son Moi réel. Il acquiert ainsi le pouvoir sur lui-même, sur ses centres et sur la vie. La Personnalité est transmutée, se plie et s’efface devant son Moi réel. Au lieu de « faire ce qu’on hait, on fera désormais ce qu’on a voulu faire » Saint Paul. C’est la puissance de la Connaissance qui nous fait découvrir notre état d’esclavage. Il est impossible de se présenter devant le 2ème seuil (2ème Naissance) sans avoir appris et assimilé la Gnose, et liquidé la tare karmique. Le disciple est invité d’abord à se dépouiller du vieil homme pour revêtir l’Homme Nouveau.Plus on progresse en connaissance par des efforts conscients et soutenus, plus on maîtrise toutes les émotions nuisibles à notre psychisme et à notre monde intérieur.La connaissance fait appel à la divinisation de l’humain dans l’homme.Cette sorte de connaissance s’appelle dans la Tradition « eau vive » par opposition à la connaissance intellectuelle qui est une « eau morte».L’EAU VERSÉE, DU VERSEAU, EST CELLE DE LA CONNAISSANCE.

LE SAVOIR
”il existe différents DEGRÉS DE SAVOIR”
Le savoir est défini habituellement comme un ensemble de connaissances ou d’aptitudes reproductibles, acquises par l’étude ou l’expérience.En français, les termes de connaissances et savoirs sont employés alors que, par exemple, l’anglais utilise knowledge dans tous les cas. Ce décalage a une origine ancienne puisque le mot provient du latin sapere, verbe qui employé intransitivement indiquait une entité qui possédait une saveur. Il n’y avait donc alors pas de référence au moindre processus cognitif. Ce n’est qu’au Moyen Âge qu’émergea le sens actuel après avoir transité par une forme figurée désignant une personne en quelque sorte « informée ». À partir de cette époque, le fait de savoir fut considéré comme une attestation ou garantie de sagesse, association qu’on retrouve de nos jours sous la forme de la confusion traditionnelle entre le savoir et l’intelligence ; des oppositions telles que « tête bien pleine » et « tête bien faite » rappelant que les choses ne sont pas si simples. Le savoir est donc l’intégration cohérente de toutes les connaissances acquises.
[image]
Mais alors, où pouvons-nous situer celles qui ne sont pas apparentes, mais qui doivent exister quelque part, car rien ne peut se créer de rien ? Sont-elles dans l’inconscient sous une forme non formulées ou et, dans nos gênes prêt à nous entraîner, lorsque la situation est favorable, dans des aventures nouvelles, heureuses ou malheureuse ? Interfèrent-elles avec la conscience à notre insu en connivence avec une intelligence supérieure pour agir sur notre volonté ?Il faut également différencier le savoir de l’érudition qui ne tient son étonnante étendue que des capacités de stockage de nos neurones.Le savoir est l’ensemble des informations que nous enregistrons au niveau de l’intellect. Le savoir est issu d’une collecte de renseignements. Le savoir est une transmission de la connaissance d’un autre vers nos facultés de mémorisation via la lecture ou l’écoute. Le Savoir n’est pas notre vécu. Il alimente notre mental. Le savoir est une démarche intellectuelle et horizontale, lié aux domaines analytiques et établit sur une réalité observable et mesurable; tandis que la Connaissance est une approche unitaire et fusionnelle de l’homme avec son environnement, sans limitations aucunes par la réalité et sans exclusion des lois régissant le domaine sensible.

[image]

QUAND L’ÉLEVE EST PRÊT LE MAÎTRE PARAÎT
SOURCE
[image]
Qu’est ce qu’un maître ?
L’étymologie nous dit que le mot vient de cette langue sans doute mythique, l’indo-européen et du mot mag, qui a donné mega en grec et majus en latin, c’est-à-dire grand, puissant. Le mot donne également majesté et majuscule. Vient s’y ajouter un suffixe « ter », suffixe qui exprime la mise en opposition à l’environnement. L’ensemble peut donc signifier : celui qui est grand parmi les siens.

Qu’en est-il du disciple ?

Le mot disciple vient du grec « diké » qui signifie montrer la voie juste ; le disciple est donc celui qui suit la voie juste qu’on lui a montrée. La discipline est la technique qui permet de suivre la voie juste.

Un ancien proverbe bouddhiste disait :’ Quand l’élève est prêt , le maître apparaît ‘Cela signifie que quand une personne ouvre d’abord son esprit , cette personne va trouver un enseignant , un enseignement ou une organisation qui correspond au niveau spirituel courant de maturité ou d’immaturité de la personne . En d’autres mots , il y a un enseignant pour chaque niveau de conscience.certaines personnes sont descendues si loin en bas du niveau de la conscience qu’elles ne reconnaissent tout simplement pas un vrai enseignant spirituel.Quand le disciple est prêt, le Maître apparaît… Mais cette apparition ne se produit que lorsque l’être incarné a suffisamment erré dans ses illusions pour sacrifier son ego, abandonner ses croyances et son faux mode de vie, soit quand, prêt à se vider de lui-même, il est prêt à accueillir la Lumière spirituelle.quel est le rôle d’un Maître spirituel si ce n’est de délivrer un être enténébré de ses aspects sombres qui forment le voile qui l’empêche de reconnaître sa splendeur, déjà là, toute faite, de toute éternité, en l’accompagnant jusqu’à ce qu’il devienne suffisamment responsable et libre pour assumer sa propre autonomie et expérimenter en toute indépendance. En effet, le premier rôle d’un Maître authentique — comme c’est le cas de tout éducateur — est d’amener un être à trouver en lui tout ce qui peut l’aider à se passer de lui, sans couper le lien spirituel qui les unit dans l’Absolu, parce qu’il a pour ainsi dire retrouvé ses sens et sa propre maîtrise. si le chercheur pense blanc, le Maître dit noir et, s’il pense noir, il dit blanc, manière de lui faire explorer tous les aspects du spectre du Savoir.Le Maître reste toujours en chemin parce qu’il sait justement que la Voie est le chemin. S’arrêter, c’est croire que l’on est arrivé, c’est retomber dans le monde profane et perdre la notion du sacré.
[image]
[image]

ALZHEIMER: ACCEPTER QUE L’ÂME
PUISSE CHOISIR L’OUBLI

[image]
Qu’est-ce qui se produit pour l’âme lorsque le corps est atteint de la maladie d’Alzheimer à un stade avancé.Que devient l’âme de la personne lorsque son corps est atteint de cette terrible maladie et que la personne se met à ne plus reconnaître ses proches, à ne plus savoir où elle est… Son corps n’est pas mort mais son esprit semble absent de plus en plus souvent jusqu’à l’être totalement et définitivement.Dans un tel cas, à votre avis, l’âme est-elle toujours reliée au corps?Où son âme se rend-elle? Est elle déjà partie sur l’autre plan ou est-elle simplement sortie du corps mais encore sur le plan matériel, errant autour du corps sans pouvoir s’en éloigner pour rejoindre les plans plus subtils?Peut être que les gens qui sont atteint de cette maladie , sont parrallèlement particulièrement “connectés” à l’Energie de Vie , en tout cas , ils n’ont pas peur de la mort puisqu ‘ils ont oublié qu’elle existe C’est un mécanisme contrôlé par la partie droite du cerveau (qui gouverne les émotions, l’imagination… etc), pas par la partie gauche qui contrôle la logique. La Symbolique de cette Maladie est un Refus d’affronter le monde tel qu’il est..La maladie d’Alzheimer est un moyen que quelqu’un choisit pour arrêter d’avoir des responsabilités….selon d’autres; Cela affecte les gens qui se sont oublié toute leur vie, au profit des autres….Est-ce la seule explication, je ne pense pas…Cette maladie survient fréquemment chez quelqu’un qui avait un mental (ou intellect) très actif et qui voulait le contrôler. Comme le mental humain est la somme de toutes les mémoires et qu’une personne ne peut se contrôler à tout jamais, perdre la mémoire est une façon de ne plus avoir à contrôler son mental. La maladie d’Alzheimer peut être aussi considérée comme faisant partie des maladies vibratoires, des maladies de fin de cycle.

[image]

CONCLUSION
[image]
Il s’opère actuellement une profonde révolution intérieure, un changement de rythme vibratoire, non seulement sur la terre et dans toutes les sphères de la société, mais à l’échelle de la galaxie toute entière. Il s’agit d’une transformation radicale de tout l’être humain. Cette indispensable restructuration de son cerveau lui permet de faire un très grand saut dans l’inconnu, sur une dimension supérieure où vivra l’humanité nouvelle que d’aucuns appelle la sixième race et que le Christ appelait le royaume. Le terrien a toujours vécu sur la dimension de la conscience psychologique avec sa dualité du bien et du mal. L’heure est venue de quitter le niveau psychologique avec sa dualité du bien et du mal. L’heure est venue de quitter le niveau psychologique de l’âme et d’entrer dans la conscience universelle de l’esprit où s’harmonisent, dans l’unité, les quatre dimensions de l’être humain. Quitter le niveau des illusions et découvrir son esprit, c’est ” s’éveiller ” à la vérité. Demeurer attentif aux impulsions de l’esprit, c’est cela ” veiller “, être en état de veille. Avoir l’esprit éveillé, c’est être prêt à se laisser prendre et emporter par le courant d’énergie supérieure qui instaurera un Ordre complètement nouveau sur la terre purifiée.L’homme supramental se trouvera en contact avec un vie beaucoup plus vaste : le passé, le présent et le futur seront dans sa propre conscience. Ce n’est pas le temps ni l’espace qui sépare quoi que ce soit et qui que ce soit c’est uniquement le niveau de conscience.
Source, Soeur Alice G.
[image]

 

TÉLÉCHARGEZ LE LIVRE GRATUIT

 

15 CLÉS ASCENSEURS POUR VOTRE ÉVOLUTION

DOCUMENT AU FORMAT PDF DE 31 PAGES

Les personnes ayant lu le livre sont jusqu'à maintenant, unanimes, et disent que c'est un excellent document.

>Vraiment aidant pour notre évolution et notre vie en générale. Cela nous fait beaucoup réfléchir!

 

C'est réussi, voyez vos courriels!

Souscrivez à l'infolettre de ConsciencePlus

*Bénéfices en joignant l'infolettre?

*Vous aurez accès à des réductions pour certaines conférences

*Vous serez avertis des nouveaux articles et vidéos

*Vous serez informé des cours, séminaires et webinaires offerts

*Vous serez invités aux diffusions en direct par Facebook, YouTube et autres

*Vous serez les invités VIP pour des déjeuners-causeries, rencontres, coachings, etc.

Félicitation, vous êtes maintenant inscrits à l'infolettre de Conscience Plus. Veillez vous assurer de mettre savoir@conscienceplus.com dans vos favoris, afin de ne pas voir notre infolettre dans les pourriels. Vous serez donc avertis de toutes les activités de Consciences Plus. Cordialement, Denis Guy